Mata Utu un pavillon français à découvrir...

Lancement de l’opération « chlordétox » en Martinique…

Une opération menée par le comité « Zéro chlordécone, zéro pesticide », sous forme d’expérimentation pour démontrer que c’est possible. Ainsi près d’une centaine de personnes s’est portée candidate avec un protocole passant tout d’abord par un prélèvements sanguins pour déterminer le taux de chlordécone dans le sang et de bonnes pratiques alimentaires, en consommant des produits sains. Plus de précisions au micro de Pierre-Yves Honoré de Martinique la 1ère par Fabien Guissalberti,biologiste, membre du comité…

Un an après Irma, St Barthélémeny s’en sort mieux que St Martin…

St Barthélémy, l’île où les rues sont encore bilingues en français et en suédois, question historique; St Barthélémy a été moins impactée par le passage de l’ouragan, son bâti est plus solide et ses finances plus florissantes, favorisant une reconstruction plus rapide. Ainsi, après que le président Macron achevant sa visite de quatre jours dans les Antilles, a  dénoncé les disfonctionnement d’un système local puisque le taux de reconstruction à St Martin n’est que de 35 %, pour Bruno Magras, le  président de la collectivité de St Barthélémy, son territoire a pas eu à demander une aide financière de l’état, on s'en doute…

Evénement à Wallis dans le pacifique français, l’escale du bateau de croisière l’Austral…

Joma ; L’Austral est un bâtiment de la Compagnie du Ponant, un croisiériste dont les bateaux sont encore à taille humaine, et son escale a été un événement à Wallis, l’occasion pour les artisans et les commerçants d’exposer leurs produits non loin des quais du port de Mata-Utu, mais bien plus puisque la compagnie a reçu vendredi officiellement l’immatriculation d’un septième navire, le Champlain, sous le pavillon français de Mata-Utu, et un acte de francisation a été remis aux dirigeants du Ponant lors d’une cérémonie protocolaire, puisque le pavillon français de Mata Utu offre de nombreux avantages pour le territoire comme l’explique Jean-Francis TREFFEL, préfet - administrateur supérieur des îles Wallis et Futuna au micro de Seilala Vilin, Wallils et Futuna la 1ère, où 8 salariés gèrent plus de 2000 employés de la Compagnie Le Ponant... 

Le pavillon français de Mata Utu à Wallis offre des conditions de contrats plus flexibles…

On comprend mieux l’intérêt de la compagnie comme le confirme Jean-Emmanuel SAUVEE, président de la Compagnie Le Ponant au micro de Seilala Vilin, Wallils et Futuna la 1ère

Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.