Un coup dur pour la filière pêche en Guyane…

Le Comité National des Pêches Maritimes a émis un avis défavorable au projet de « pêche hauturière » au large des côtes guyanaises, et ce malgré le « feu vert » donné par l’Ifremer, l’institut français de recherche pour l’exploration de la mer, et c’est la deuxième fois depuis le début de l’année que le projet tombe à l’eau, mais pas pour tout le monde. Jocelyne Helgouach de Guyane la 1ère. 

Aux Antilles un avocat métropolitain a été mandaté par le CRAN - Conseil Représentatif des associations noires -  et l’association guadeloupéenne Vivre pour finaliser la plainte qu’il va déposer contre l’Etat, c’est-à-dire la demande d’indemnisation de la population antillaise touchée de près ou de loin par l’utilisation du pesticide chlordécone.  Maître Christophe Leguevaque et Cécile Marre de Martinique la 1ère

Samedi dernier à la Réunion quelques dizaines de personnes ont fait un plongeon dans l’histoire grâce à l’association Comité Elie qui a fait revivre un lieu de mémoire laissé à l’abandon, purement et simplement oublié, soit le tout premier « lazaret » de la Réunion, c’est à dire l’endroit où les esclaves fraîchement débarqués étaient gardés quelque temps en quarantaine à mi-chemin entre Saint-Denis, au nord, et La Possession, à l’ouest, un reportage dans ces vestiges de Précilla Ethève de la Réunion la 1ère.

Enfin toujours samedi dernier, la ville de Paris a honoré les sœurs Paulette et Jane Nardal en donnant leurs noms à une rue du XIVème arrondissement. Paulette Nardal était la première femme noire inscrite à la Sorbonne, installée à Clamart dans les années 1920, elle avait fondé La revue du Monde Noir, et serait l’instigatrice méconnue dit-on du concept de "négritude" avec ses amis Aimé Césaire et Léopold Sédar Senghor. 

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.