Covid et "monde d'après", un "avis de tempête" est lancé par Francis Vallat, suivi par 14 décideurs du monde maritime qui expriment leurs inquiétudes quant au devenir proche de ce secteur économique et industriel français

Le Fondateur et président d'honneur des Clusters maritimes français et européens, Francis Vallat, lance un "avis de tempête" dans le magazine Marine et Océans concernant les conséquences de la crise épidémique et économique à venir pour le monde maritime français, suivi par 14 voix "autorisées" du milieu maritime. 

Armateurs, constructeurs, industriels, pêcheurs, ils expriment leurs doutes, leurs inquiétudes et leurs espoirs pour leurs activités qui, comme d'autres secteurs économiques, risquent de connaître des années "difficiles" à venir, sur le court terme. Pour Francis Vallat, le transport maritime est en voie de changement et d'évolution; le secteur de la croisière durement touché par la pandémie est déjà impacté et devra se re-conceptualiser; le secteur de la pêche devra aussi faire face à la crise économique à venir, doublé par la question du Brexit. 

Un des rares secteurs économique et industriel en France qui était créateur d'emplois avant l'épidémie, le monde maritime français, pour Francis Vallat, va connaître dans son ensemble des années difficiles à court-terme, mais il demeure optimiste quant à l'avenir, une fois la tempête passée. 

Les invités
  • Francis VallatFondateur et président d'honneur des Clusters maritimes français et européens
Programmation musicale
L'équipe