Polynésie française, l’actualité est au comité d’indemnisation des victimes des essais nucléaires…

En Polynésie française l’actualité est au comité d’indemnisation des victimes des essais nucléaires…

Le Civen c’est son acronyme, c’est la raison pour laquelle la commission mixte parlementaire de cadrage de la Loi Morin sur le nucléaire poursuit sa tournée dans les îles du Pacifique français. Une série d’entretiens avec les autorités et les services du pays et de l’Etat, ainsi que les groupes politiques à l’Assemblée territoriale, à Tahiti,Moruroa,Rikitea et Tureia. Avant de rejoindre Paris demain, elle rencontrera les associations de défense des victimes des essais nucléaires et devra remettre son rapport de préconisation au premier ministre avant la fin de l’année, ses recommandations devraient améliorer le fonctionnement du Civen. Pour l’heure, si le risque négligeable a bien été supprimé de la loi Morin, d’autres écueils sont apparus quant à l’indemnisation comme le précise Roland Oldham, le président de Moruroa e tatou, au micro de Marie-Christine Depaepe, de Tahiti la 1ère…

En Martinique l’archevêché est en chantiers au pluriel…

Lundi dernier l’archevêque Mgr Macaire a donné le coup d’envoi de ce vaste programme de rénovation des églises martiniquaises, 40 millions d’euros qui seront débloqués sur une période de 10 ans pour restaurer une dizaine d’édifices, d’ailleurs, un appel au mécénat est lancé sous le nom des chantiers de l’archevêque. Pierre-Yves Honoré de Martinique la 1ère a suivi le dossier…

En Guyane le principe de précaution n’est toujours pas levé à propos de l’eau du robinet…

Plus précisément il s’agit de la commune de Sinnamary depuis 12 jours, et les habitants doivent donc rester vigilants et ne pas consommer cette eau déclarée impropre à la consommation par l’Agence de Régionale de Santé de Guyane quand des poissons morts avaient été découverts au point de captage, plus de précisions avec Franck Lecomte de Guyane la 1ère…

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.