Architecte océanographe visionnaire, Jacques Rougerie mène de front ses deux passions, la mer et l’architecture. Il fonde ses recherches et ses réalisations sur le principe de biomimetisme, tout en tenant compte du développement durable.

Il construit des habitats, des laboratoires sous-marins, des centres de la mer, des vaisseaux à coque transparente, des musées subaquatiques et projette des villages et des lieux de vie sous la mer afin de sensibiliser le plus grand nombre à la beauté et au rôle fondamental de la mer dans la grande histoire de l’humanité.

Il est élu en 2008 à l’Institut de France – Académie des Beaux-Arts.

Son projet phare, SeaOrbiter, fait la synthèse de plus de 30 ans de recherches innovantes dans les domaines de l’architecture marine et sous-marine. Inspiré depuis toujours par l’œuvre de Jules Verne, il en a adopté la maxime :
« Tout ce qu’un homme est capable d’imaginer, d’autres hommes seront capables de le réaliser ».

L’engagement de Jacques Rougerie et de la fondation,« Tout au long de ma vie j’ai donné corps à mes rêves et les ai réalisés grâce à des rencontres avec des Hommes qui ont cru en ma vision d’une architecture prospective et m’ont aidé à la mettre en œuvre. Sans leur soutien, nombre de mes projets n’auraient pu voir le jour. Aujourd’hui, il est de mon devoir d’aider les nouvelles générations, de les faire bénéficier à leur tour de cet accompagnement dont ils ont besoin pour bâtir le futur. C’est mon engagement et celui de la Fondation Jacques Rougerie dédiée à l’espace et à la mer… Car c’est de l’espace et de l’océan que naîtra le destin des civilisations à venir ».

Quelques unes de ses créations

  • Le musée d'archéologie sous-marine d'Alexandrie
  • Lauréat du concours international 22 000 m² -Voyage sous-marin dans les cités englouties de la baie d'Alexandrie 
  • La cité des Mériens
  • Le lagon intérieur de cette ville scientifique révolutionnaire servira de port à des navires océanographiques. Autonome, elle utilisera les énergies marines renouvelables. Totalement écologique, elle ne rejettera aucun déchet.
  • L'Aquabulle
  • Un habitacle sous-marin, un poste d'observation en zone littorale
  • La Fondation Jacques Rougerie et ses ambitions

Offrir aux jeunes générations les moyens d’agir afin qu’elles puissent, demain, bâtir un cadre de vie qui prenne en compte et valorise les richesses de la planète.
Favoriser l'éveil, la sensibilisation et l’action de tous pour la création d’un nouveau rapport entre l’Homme et son environnement naturel.
Faire naître des vocations, sur le plan international et de manière pérenne.
Encourager l’audace et l’innovation architecturale, technique et du design, liées aux mondes de la mer et de l’espace selon les préceptes du développement durable. 

C'est de l'océan et de l'espace que naîtra le destin des civilisations à venir

L’exploration du monde sous-marin et celle de l’espace sont les deux grandes aventures humaines de notre époque. Elles conditionnent notre futur.
La conquête spatiale a généré de grandes découvertes, aux enjeux scientifiques, politiques et financiers colossaux. Transformant notre vie quotidienne, les technologies spatiales ont donné lieu à des milliers d’innovations.
Couvrant les 3/4 de la surface de notre planète, les océans recèlent d’immenses potentialités pour nous permettre de relever les défis majeurs des prochains siècles. Une grande partie des découvertes nécessaires au futur de l’humanité sont encore immergées au fond des océans (solutions pharmacologiques, énergétiques, alimentaires, etc.). Aussi peu exploré que l’espace qui nous entoure, ce 6ème continent sera bientôt à l’origine d’innovations déterminantes. 

2,5 milliards de riverains de la mer supplémentaires dans moins de 20 ans

Il y a 7 milliards d’êtres humains aujourd’hui sur la terre, Nous serons 9 milliards en 2030 : la croissance démographique impose de mieux gérer les espaces de vie, notamment les littoraux.
Alors que plus de 60% de la population mondiale vit déjà à moins de 100 km des côtes, on estime cette proportion à 75% en 2030, soit plus de 6 milliards d’individus !
Estimée à 70 cm d’ici à 2070, la Montée du Niveau des Océans inquiète à juste titre. Elle a déjà généré l’apparition des premiers « réfugiés climatiques ».

Une communauté internationale d'experts

La Fondation coordonne un réseau international et multidisciplinaire réunissant les plus grands experts, les lauréats de son concours, ses mécènes et entreprises partenaires.
Accélérateur d’opportunités, la Fondation et son réseau favorisent les rencontres et les synergies indispensables au soutien des jeunes et à la concrétisation de projets novateurs.
« Je me rappelle qu’à l’issue de la remise de notre Prix, au moment de vous quitter, vous m’avez dit « Continuez à rêver ». Je vous serai toujours reconnaissant d’être le seul à m’avoir jamais dit cela. Ils sont si nombreux, ceux qui m’ont conseillé le contraire ! »
19 mars 2013 – Pierre Marx, Lauréat de l’Espace, édition 2011.

Une fondation pour imaginer plus loin, inventer demain et agir plus vite ! 

Face à cette situation, Jacques Rougerie, a souhaité créer un cadre propice à l’émergence et au développement de nouveaux talents (architectes, ingénieurs, designers) qui inventeront et bâtiront les habitats et modes de vie de demain, valorisant les potentialités de la mer et de l’espace tout en respectant ces univers providentiels.
Depuis 2011, le concours international d'architecture mis en place par la Fondation a permis de faire sortir de l'anonymat des architectes reconnus aujourd'hui. 

► Le site de Jacques Rougerie

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.