L'histoire d'un navigateur malouin à qui nous devons la découverte du Canada

Jacques Cartier
Jacques Cartier © Getty

En 1534, Jacques Cartier entrera dans le  golfe du Saint-Laurent. Il sera le premier navigateur à initié la route intérieure du continent nord-américain. Ce navigateur prudent, aimé de ses équipages, sera aussi un grand observateur des hommes et des terres. Ethnologue et cartographe sans le savoir, il délivrera des observations qui sont encore aujourd'hui d'une rare précision. 

Son histoire, il la devra à deux grand monarques, Charles Quint qui emprisonnera François Ier, et ce même François Ier découvrant les richesses espagnoles des Conquistadores et les écrits de Magellan, trouvera en Jacques Cartier l'homme qui pourra réalisé son rêve, avoir lui aussi ses expéditions vers ces terres inconnues d'Amérique qui doivent mener vers l'Asie, le pays du Grand Mogol. 

Jacques Cartier ne verra jamais le palais du Grand Mogol, mais rencontrera les Iroquois, les Mic-Mac, et apportera à la France la puissance continentale des océans qui lui faisait tant défaut. Jacques Cartier ouvrira la porte à Champlain le fondateur de la « Nouvelle-France ». Un livre écrit par un des rares experts du Canada, Jean-Michel Demetz, qui nous offre aussi une très belles iconographie.
 

Les invités
Les références
L'équipe
Thèmes associés