Coup d’envoi hier à Mayotte de la 7ème « Université Rurale de l’Océan Indien »…

il s’agit d’un espace de dialogue ouvert à tous et qui veut, comme son nom l’indique, valoriser les espaces ruraux, ceux de Mayotte bien sûr, mais aussi de la Réunion, de Madagascar, de Maurice, et même de l’île Rodrigues, qui fait partie de la République de Maurice, elle est la plus petite des îles de l’archipel des Mascareignes. Un reportage de Frahati Youssouf Saïd de La 1ère Mayotte. 

A l’île de la Réunion, le calme est globalement revenu hier, et le dialogue a été « renoué ». 

Renoué comme le dialogue entre certains gilets jaunes (pas tous) et les Présidents de Région Didier Robert, le matin, et du Département Cyrille Melchior l’après-midi. La vie reprend donc, mais quelques irréductibles « campaient » toujours hier dans les locaux de l’Université, ils ont écrit aux autorités universitaires pour demander une salle de réunion où organiser un séminaire de 3 jours en fin de semaine avec des représentants de gilets jaunes, afin d’élaborer un document commun à remettre à la Ministre des outre-mer et au Premier Ministre ; quant au Président de l’Université il invoque le principe de neutralité du lieu, ce qui est contesté par le porte-parole du groupe de gilet jaune que Joane Adamadorassy de La 1ère la réunion a rencontré.  En attendant la réponse écrite du Président de l’Université, les entrées de l’Université sont filtrées…

Une solution peut-être définitive dans les Antilles contre les algues sargasses… 

Que faire contre ces algues envahissantes ?... c’est une PME de l’Hexagone qui pourrait proposer dans les mois qui viennent une solution « trois en un » : élimination, séchage et surtout rentabilisation des nauséabondes algues brunes comme nous l’explique Frank Aristide, de La 1ère Guadeloupe.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.