La voile devenue plaisance ou yachting n'a jamais été une affaire de privilégiés ou un passe-temps de snobs oisifs, mais toujours une aventure de marins aux quatre coins du monde, sur les mers et les océans, un monde de passionnés, authentiques "mériens" et "mériennes".

Une histoire de la voile
Une histoire de la voile © Getty

Quelle histoire, quand la voile servait à la navigation et deviendra la voile de plaisance à travers un ouvrage passionnant d’Olivier Le Carrer, écrivain et navigateur, membre de la Société de géographie, ancien rédacteur en chef du magazine Bateaux qui parcourt les mers du monde, aussi un amoureux du kayak... 

Quelques dates

L'art de naviguer pour le plaisir commence en 1811 aux États-Unis : Les frères Swain déposent un brevet sur l’utilisation d’une dérive pivotante légère. C’est la naissance du dériveur "moderne".

En 1847 à Washington, Matthew Fontaine Maury publie l’ouvrage Wind and Current Chart of the North Atlantic, première approche statistique des conditions météorologiques et précurseur des pilot charts.

En 1860 en Grande Bretagne, John MacGregor réalisent plusieurs expéditions à bord de kayaks à voile de sa conception.

1865 sur l'île de Wight : C'est la date présumée de la confection du premier spinnaker par le maître voilier anglais William Gordon. Le nom viendrait de la contraction des mots spin et maker (littéralement : "qui fait partir en vrille") employés pour définir les effets de cette grande voile ballon sur le comportement du bateau…

1869 à Sydney : Naissance du Shark, l’un des premiers multicoques "occidentaux", imaginé par l’Anglais Lawrence Hargrave, s’inspirant des embarcations traditionnelles austronésiennes.

En 1870, James Inwards fait un périple autour des côtes anglaises avec le canoë à voile Ringleader.

En 1876 au large de Long Island, victoire en régate d’Amaryllis, catamaran conçu par Nathanael Herreshoff, qui devance dix-huit sandbaggers.

En 1876, Alfred Johnson réalise la première traversée de l’Atlantique à la voile sur un petit bateau. Un doris de 6 mètres baptisé Centennial. Cinquante et un jours de navigation entre la Nouvelle-Écosse et le pays de Galles.

En 1877, Joanna et Thomas Crapo traversent l'Atlantique à bord d’une chaloupe de moins de 6 mètres. Ils mettent quarante-neuf jours pour rejoindre l’Angleterre.

1876 - 1877 : la famille Brassey réalise un tour du monde à bord de Sunbeam, goélette de 48 mètres à trois mâts.

En 1880 aux Etats-Unis, Paul Butler invente le sliding seat, ou planche de rappel.

En 1887, aux Etats-Unis et en Irlande :  Naissance des deux premières classes de voiliers monotypes : le North Haven Dinghy dans le Maine et le Water Wag près de Dublin.

En 1891 à Bristol, Nathanael Herreshoff construit Dilemna, premier voilier équipé d’une quille à bulbe.

1895 - 1898 : Premier tour du monde à la voile en solitaire, par Joshua Slocum, au départ de Boston, à bord de Spray (via le détroit de Magellan et le cap de Bonne-Espérance).

En 1898 aux Etats-Unis : Lancement de la commercialisation en construction amateur du Lark, premier dériveur largement diffusé.

En 1910 à Long Island, les architectes William Gardner et Francis Sweisguth dessinent le Star, quillard de 6,90 mètres qui sera à dix huit reprises de série olympique.

Les invités
Programmation musicale
Les références
L'équipe