La Cour d’Appel de Paris va enfin entendre « les motivations » des parties civiles le 21 janvier prochain...

15 ans après le dépôt des plaintes des associations guadeloupéennes en 2006, la justice fait une avancée dans le dossier relatif à l'empoisonnement des personnes, de la faune, des terres et des eaux, par la molécule Chlordécone, en Guadeloupe et en Martinique. Ainsi la Cour d’Appel de Paris va enfin entendre « les motivations » des parties civiles, auditionnées par visio-conférence, en raison de la situation sanitaire le 21 janvier prochain à la grande satisfaction d’un de leurs avocats, Maître Harry Durimel au micro de Guadeloupe La 1ère… 

Restons dans la Caraïbe où dans quelques mois, les personnes souffrant de cancers à Saint-Martin n’auront plus à se déplacer en Guadeloupe, elles pourront suivre une chimiothérapie sur place, Frank Aristide de Guadeloupe La 1ère…

Cap sur l’océan indien où à l’île de la Réunion on regrette le panier en paille tressée pour faire ses courses détrôné hélas par le sac plastique, interdit aujourd’hui, un reportage de Delphine Gérard de Réunion La 1ère aumarché forain du nord-est…   

Enfin à Saint-Pierre-et-Miquelon, la neige est arrivée, c’est comme on dit là-bas le premier « poudrin » de l’année, et ce depuis la nuit de samedi à dimanche dernier, et c’est Claire Arrossaména de St Pierre et Miquelon La 1ère qui nous envoie  ces quelques échos sonores St Pierrais

L'équipe