40 ans, le Chasse-Marée devient sous la forme d’un « mook », une parution bimensuelle de 132 pages, en librairie dès février 2021, tout en gardant son format classique pour les collectionneurs.

Capture écran de la page d'accueil du site du Chasse-Marée
Capture écran de la page d'accueil du site du Chasse-Marée © Le Chasse-marée

Depuis le mercredi 2 décembre, le Chasse-Marée a entamé, une nouvelle jeunesse, portée par une petite équipe de journalistes basée à la pointe du Finistère et fière de continuer à construire cette encyclopédie de la mer commencée en 1981. Et c’est dans un contexte économique fragile pour la presse et malgré la crise sanitaire, que Le Chasse-Marée, titre emblématique de la culture maritime lance une nouvelle formule.

Son nouveau format « Mook », enrichi de 40 pages pour un total de 132 pages, se révèle plus adapté pour proposer de nouvelles rubriques

En plus des sujets qui ont fait le succès du Chasse-Marée depuis quarante ans - autour des métiers, de l’histoire, du patrimoine, des navires, des arts, des techniques -, de nouvelles thématiques comme les sciences, l’écologie et l’environnement font leur entrée dans la revue. Le nouveau format mook – mi livre mi magazine – offre une meilleure façon d’aborder les thématiques. 

À chaque numéro, l’interview d’un spécialiste, permet de mieux comprendre un univers ou explorer une problématique, qu’il s’agisse des ressources, de l’économie, de la culture… Les sujets contemporains gagnent aussi en présence pour faire découvrir des parcours de femmes et d’hommes qui font le maritime d’aujourd’hui et feront celui de demain. Par ailleurs, chaque article est désormais suivi de pages « En savoir plus » qui permettent d’approfondir un sujet en ouvrant à de nouveaux horizons. 

L’actualité maritime est traitée au sein d’un nouveau journal,  offrant un éclairage sur les événements et les enjeux essentiels du monde d’aujourd’hui   et du maritime de demain. Chroniques, points de vues et débats y trouvent   leur place grâce à de nouveaux contributeurs pour un regard à 360°, y compris   littéraire (avec une chronique de Jean-Louis Ezine par exemple) et artistique (carte blanche est donnée à chaque numéro au dessinateur et peintre de marine  Nicolas Vial). Enfin sa diffusion  rythmée sera renforcée en librairie à partir de février 2021.

Le site du Chasse marée

Les invités
Programmation musicale
L'équipe