La croisière ne s’est pas amusée à la Martinique mardi dernier…

Tout était prévu pour les 600 croisiéristes descendus du paquebot et qui devaient partir en excursion dans des autocars. Seulement voilà, les bus ne sont jamais partis parce que le terminal des croisières a été bloqué durant 2 heures par des chauffeurs de taxis en colère, affirmant que les bus en question leur font une concurrence déloyale, voire même illégale… Un mauvais coup porté à l’image de la destination Martinique, c’est l’avis de David Bode, le responsable de la société qui organisait l’excursion que Pierre-Yves Honoré de Martinique la 1ère a rencontré. 

Autre problème de transports, mais cette fois du côté de la Guadeloupe…

Précisément, il s’agit de l’accès à l’île de La Désirade, à l’extrême-est de la Guadeloupe. Encore une fois, c’était mardi dernier. A la sous-préfecture de Pointe à Pitre, réunion entre l’Etat et les élus locaux. Au menu du jour, la navette maritime qui dessert La Désirade est en panne depuis samedi dernier, et le port est par ailleurs envasé ! Pour la suite, Alex Robin de Guadeloupe la 1ère est allé voir le sous-préfetJean-Michel Jumèze.    

On demande un boulanger à St Pierre et Miquelon…

Oui destination St Pierre et Miquelon, puis ensuite, direction le petit village de Miquelon où la boulangerie a fermé ses portes le 31 décembre dernier… La municipalité se dit désolée de cette situation, d’autant que des efforts avaient été récemment consentis pour permettre la poursuite de l’activité. En tout cas, la place est disponible et les éventuels candidats boulangers seront les bienvenus, comme l’explique le 1er adjoint au maire Yannis Coste à Flavie Bry de St-Pierre-et-Miquelon la 1ère. 

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.