"Soupe à la grimace en Guadeloupe" pour les planteurs de cannes du Sud Basse-Terre ! En effet, leurs plantations sont touchées par une maladie pour l’instant encore indéterminée, qui ferait flétrir et jaunir les feuilles des cannes.

 Techniciens et chercheurs se mobilisent pour tenter de trouver une parade, comme nous l’explique Freddy Grossard, le responsable du Centre Technique de la Canne, au micro de Josiane Champion de Guadeloupe La 1ère.

Toujours dans les Antilles, la qualité de l’air est très médiocre en ce moment en Martinique, et la faute, entre autre, à la « brume de sable » venue du Sahara, bien loin de l’autre côté de l’Atlantique. Cet épisode est certes désagréable mais bien connu aux Antilles, et aujourd’hui une étude est en train de lui être consacrée, comme le précise le directeur de l’Agence Régionale de Santé Jérôme Viguierau micro de Cyriaque Sommier de Martinique La 1ère.

Mardi dernier les Polynésiens étaient réunis à New York, devant la 4ème commission des Nations Unies chargée des questions de décolonisation, « autonomistes » et « indépendantistes » polynésiens ont maintenus leurs positions. Et c’est le président polynésien Edouard Fritch qui a créé la surprise, Marie-Christine Depaepe de Polynésie La 1ère.

C’est un long combat qui débute en Guyane entre les élus locaux et le gouvernement. Les élus veulent un CHU en Guyane, mais Paris botterait plutôt en touche, alors qu’il existe déjà des CHU à la Réunion, en Martinique et en Guadeloupe. Pour l’heure les élus guyanais sont décidés à atteindre leur objectif et emporter le soutien des 300.000 Guyanais.

Programmation musicale
  • Le FlegmaticA découvert2019
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.