Les non indépendantistes conservent de peu le Congrès de la Nouvelle-Calédonie

Depuis le rejet de de l’indépendance par référendum il y a six mois, hier dimanche les 169.635 électeurs de NC étaient invités à renouveler les 76 conseillers des trois provinces, 40 dans la province sud, 22 dans celle du Nord et 14 dans celle des îles Loyauté au congrès de l’archipel. Résultat des élections provinciales selon des chiffres transmis par le haut-commissariat de la république, ce sont les partisans du maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France qui conservent de peu la majorité au Congrès de l'archipel, c’est-à-dire  la droite non indépendantiste obtenant 28 élus sur 54, contre 26 aux indépendantistes. Les nouveaux élus devront mettre en place avec  Paris un nouveau statut pour la Nouvelle-Calédonie. Quant à eux les indépendantistes continuent leur progression et prévoient l'organisation d'un deuxième et éventuellement d'un troisième référendum en 2020 et 2022. 

A la Martinique, le plan chlordécone 4 entrera en vigueur l’année prochaine.

Le monde agricole craint de lourdes conséquences pour la Martinique, car les agriculteurs dans ce nouveau plan, estiment que les financements seront revus à la baisse, principalement pour l’analyse des sols et la décontamination de la viande locale. Un reportage de Jean-Baptiste Anatole de Martinique la 1ère. 

L’autonomie économique est-elle possible en Guadeloupe ? 

Ce fut le thème de la conférence-débat organisée samedi dernier par le collectif SNEG, sauvez notre entreprise guadeloupéenne et le CIPPA, le Comité d’Initiative pour un Projet Politique Alternatif. Plusieurs thématiques ont été abordées, l’agriculture, la pêche, la politique au social. Et, selon Alain Plaisir, le président du CIPPA, la production locale ne pourra jamais faire face à la concurrence sans changer de système, on le retrouve au micro de Chantal Horne de Guadeloupe la 1ère.

Début d’un chantier d’extension du réseau d’alimentation d’eau potable en Guyane

Plus précisément ce chantier a débuté il y a 3 semaines dans un quartier de Montsinéry-Tonnégrande, proche de Cayenne, pour trois mois et devra permettre d’alimenter cette zone agricole prioritaire pour la commune. Pierre Tréfoux de Guyane La 1ère.

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.