La Guadeloupe qui a perdu 20 000 habitants en dix ans, à la Réunion, les dernières fortes pluies ont provoqué la rupture du cordon de galets qui sépare l’étang de Gol dans le sud-ouest de la région, la visite d'Emmanuel Macron en Polynésie et la création en Nouvelle Calédonie d'un Samu vert.

Et la tendance s’accélère, tout d’abord parce que les jeunes quittent la Guadeloupe, mais aussi on apprend par le bilan démographique de l’INSEE, qu’il y a de plus en plus de décès, une catastrophe démographique se profile donc à l’horizon comme le constate Philippe Winnicki,chef du service territorial de l’Insee Guadeloupe, au micro de Bruno Pansiot-Villon de La 1ère Guadeloupe. 

Cap sur l’océan indien, à la Réunion, les dernières fortes pluies ont provoqué la rupture du cordon de galets qui sépare l’étang de Gol dans le sud-ouest de la région, l’étang s’est partiellement vidé, avec comme conséquence une concentration de poissons aux endroits où il y avait encore un peu d’eau douce… les pêcheurs plus ou moins autorisés n’ont plus eu qu’à se servir ! Un reportage de Sophie Person de La 1ère Réunion.

Direction le Pacifique, Emmanuel Macron sera en Polynésie au mois d’avril, le territoire prépare cette visite et Edouard Fritch le président de l’Assemblée de Polynésie souhaite un partenariat Etat-Pays pour booster l’économie du territoire comme il le précise au micro de Titahua Doom de Polynésie la 1ere.

Enfin, toujours dans le Pacifique, est né en Nouvelle Calédonie un Samu vert, composé de bénévoles s’étant donnée pour mission de secourir l’environnement, à commencer par la mangrove de Ko Wé Kara, tout près du centre-ville de Nouméa, qui a ainsi fait l’objet d’une grande opération de nettoyage hier mercredi, un reportage de Lorelei Aubry de La 1ère Nouvelle Calédonie.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.