Conséquences des événements, « Nouméa Féerie » c’est-à-dire spectacles et illuminations pour les traditionnelles festivités de fin d’année ont été annulés par la Mairie de Nouméa.

Débordements, violence et contestation font l’actualité autour de la vente de l’usine métallurgique du groupe Valé, vente soutenue par les anti-indépendantistes et contestée par les indépendantistes. Et une nouvelle fois le site industriel de Valé a été touché par des incendies et des dégradations dans la nuit de lundi à mardi dernier. Des incendies maîtrisés dans la nuit, mais qui auraient engendré, selon la sécurité civile, une pollution aux hydrocarbures dans une rivière située en contrebas. Un appel au calme a été lancé mardi matin par le Haut-Commissaire de la République Laurent Prévost au micro de Nouvelle Calédonie La 1ère…

En Polynésie, la FAPE, la Fédération des associations de protection de l’environnement dénonce un « transit » par le port de Papeete d’ailerons et de carcasses de requins. Selon la Fédération, certains navires étrangers pêcheraient des squales en-dehors des eaux territoriales de la Polynésie, et les stockeraient ensuite dans le port avant de les exporter, ce qui est strictement interdit, comme le rappelle le Président de la FAPE Wini Kissageau micro de Nicolas Suire de Polynésie La 1ère…

A la Martinique, le repas de fête traditionnel est composé de ragoût de porc, avec des ignames et pois d’angole, des pois également appelé pwa di bwa en Guadeloupe et ambrevade à la Réunion. Mais le pois d’angole se fait rare sur le marché local, et donc il faut en importer, une absurdité que déplore Josette Mélien, productrice de pois d’angole, au micro de Maurice Violton de Martinique La 1ère...

L'équipe
Thèmes associés