La Commission Centrale pour la Navigation du Rhin est l'organisation intergouvernementale la plus ancienne au monde, 1815, son siège est à Strasbourg au Palais du Rhin

Le Traité de l’octroi du Rhin du 15 octobre 1804 conclu entre l’Empire français et le Saint Empire Romain Germanique, en exécution du Rescrit (acte administratif donné par écrit (d'où son nom) par une autorité dans son domaine de compétence propre) général de la députation de l’Empire du 25 février 1803 supprimant les péages divers existant sur le Rhin au bénéficie de l’institution d’un « octroi du Rhin », a créé à Mayence une première administration internationale chargée de « centraliser » les octrois prélevés sur la batellerie rhénane pour les utiliser notamment à l’amélioration de la navigabilité et des chemins de halage. Cette organisation avait aussi une fonction de règlement des litiges nés dans la prescription des octrois. Le Traité de Paris du 30 mai 1814 pose le principe de la liberté de navigation sur les grands fleuves internationaux de l’Europe.

1815-1831

L’annexe 16 B du 24 mars 1815 de l’Acte final du Congrès de Vienne crée la Commission Centrale composée de représentants des Etats riverains et ayant son siège à Mayence. Ce texte confirme le principe de liberté de navigation sur le Rhin et charge la Commission Centrale de préparer une convention spécifique destinée à mettre en œuvre ce principe. Les travaux dureront 15 ans pour aboutir finalement à la Convention de Mayence du 31 mars 1831.

La Commission centrale pour la navigation du Rhin est une organisation internationale exerçant un rôle réglementaire essentiel pour l’organisation de la navigation sur le Rhin. Elle intervient dans les domaines technique, juridique, économique, social et environnemental. Dans l’ensemble de ses domaines d’action, l’efficacité du transport rhénan, la sécurité, les considérations sociales ainsi que le respect de l’environnement dirigent ses travaux. Au-delà du Rhin, de nombreuses activités de la CCNR concernent aujourd’hui les voies navigables européennes au sens large. Elle travaille étroitement avec la Commission européenne, ainsi qu’avec les autres commissions fluviales et institutions internationales.

La CCNR gère l’axe Rhénan soit 900km de navigation de Bâle en Suisse jusqu’à Rotterdam aux Pays-Bas, une navigation qui représente 2/3 du trafic des voies d’eau en Europe.

Commission Centrale pour la Navigation du Rhin

Les invités
  • Bruno GeorgesSecrétaire Général de la Commission Centrale pour la Navigation du Rhin
Programmation musicale
L'équipe