Alors même qu’il constitue un élément essentiel dans la régulation du climat, l’océan a été le grand absent des négociations climatiques. C’est de ce constat et de la volonté d’y remédier qu’est née la Plateforme Océan et Climat (POC).

Une coalition d’acteurs créée en juin 2014 à l’occasion de la Journée mondiale de l’océan, avec l’appui de la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO (COI-UNESCO). Suite à la signature de l’Accord de Paris, la POC continue d’oeuvrer pour une meilleure compréhension et prise en compte, par les décideurs politiques et le grand public, des messages scientifiques sur les interactions entre océan, climat et biodiversité.Couvrant 71 % de la surface du globe, l’Océan est un écosystème complexe qui fournit des services essentiels au maintien de la vie sur la Terre. 

Plus de 25 % du CO2 émis chaque année par l’Homme dans l’atmosphère est absorbé par l’Océan et il est également le premier fournisseur net d’oxygène de la planète, jouant un rôle tout aussi important que les forêts. L’Océan constitue donc le principal poumon de la planète et se trouve au cœur de la machine climatique planétaire.

Si l’Océan continue à limiter le réchauffement climatique global, depuis plusieurs décennies, la pression anthropique, principalement les émissions de CO2, la surexploitation des ressources et la pollution, ont dégradé les écosystèmes marins. L’Océan risque de voir son rôle de régulateur du climat perturbé. Il est donc urgent de maintenir la qualité fonctionnelle des écosystèmes marins et de restaurer ceux qui se dégradent, pour “un Océan en bonne santé, un climat protégé”.

  • La Plateforme Océan et Climat (POC) est un réseau international multi-acteurs, créé le 10 juin 2014 à l’occasion de la Journée Mondiale des Océans avec l’appui de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO. La POC rassemble aujourd’hui plus de 70 membres – instituts de recherche, ONGs, aquariums, secteur privé, institutions françaises et agences internationales, collectivités territoriales – qui travaillent ensemble à communiquer le message suivant : « un océan en bonne santé pour un climat protégé ». 
  • Si l’océan est particulièrement vulnérable aux changements climatiques, il est également porteur de solutions d’atténuation et d’adaptation.Grâce à son rôle d’Interface entre science et politique, la POC favorise la réflexion et les échanges entre la communauté scientifique, la société civile et le monde politique. Elle ambitionne de mobiliser le plus grand nombre d’acteurs pour une meilleure prise en compte du message scientifique sur les interactions entre océan, climat et biodiversité par les décideurs politiques et le grand public.

L’action de la Plateforme Océan et Climat s’articule autour de différents axes de travail 

Science

La Plateforme Océan et Climat s’est engagée à accroître la production des connaissances scientifiques sur les enjeux océan, climat et biodiversité, notamment à travers l’action de son Comité scientifique, qui a récemment contribué à la révision des parties “Océan” du Rapport spécial du GIEC sur le réchauffement planétaire à 1,5°C et qui a contribué très activement à la négociation pour la production d’un Rapport Spécial sur l’Océan et la Cryosphère.

Plaidoyer

Le travail de plaidoyer en faveur d’une meilleure intégration de l’Océan dans les politiques climatiques nationales et internationales caractérise l’action de la POC depuis sa création et l’intégration de l’Océan dans préambule de l’Accord de Paris lors de la COP21. Dans ce cadre, la Plateforme Océan et Climat est partenaire de l’initiative « Because the Ocean ».

Lancée lors de la COP21 par 23 pays, cette initiative regroupe aujourd’hui 38 Etats signataires engagés pour la protection de l’océan. L’objectif principal est d’encourager les parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatiques (CCNUCC) à prendre des mesures ambitieuses afin de réduire les effets néfastes des changements climatiques sur l’océan, notamment via l’inclusion d’éléments concernant la protection et conversation de ce dernier dans les contributions déterminées au niveau national (NDC) des Etats parties à l’Accord de Paris. »

Sensibilisation

La lutte contre les changements climatiques nécessite une prise de conscience commune sur les enjeux océan, climat et biodiversité. C’est pourquoi la POC mène des actions de sensibilisation auprès du grand public par l’organisation de conférences et rendez-vous thématiques, mais aussi par la production de matériaux pédagogiques comme les fiches scientifiques, ou le guide de l’éco-tourisme responsable en bord de mer.

Mobilisation

La POC s’engage aussi à faire entendre la voix de la société civile et participe à la mobilisation des acteurs de l’Océan sur les enjeux océan, climat et biodiversité lors des négociations internationales et des événements nationaux et internationaux.

Plateforme Océan et Climat, Maison des Océans, 195 Rue Saint-Jacques, 75005 Paris, France – 

Les invités
  • Françoise GaillVice-présidente de la Plateforme Océan et climat, Directrice de recherche émérite du CNRS
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.