Antilles, réduire l’exposition des populations à la chlordécone…

C’est l’objectif que se sont fixés l’Etat et les scientifiques à l’issue du colloque de deux jours en Martinique consacré la semaine dernière à cette molécule et à ses effets à moyen ou long terme dans les Antilles. Les contrôles des sols contaminés vont ainsi être intensifiés dans le cadre du plan « Jafa », acronyme pour jardins familiaux, comme le précise Franck Robine, le Préfet de la Martinique, au micro de Cécile Marre de La 1ère Martinique…  Et d’ici la fin de l’année, un programme spécifique de suivi des femmes enceintes sera lancé car on soupçonne le chlordécone d'avoir des conséquences graves sur la grossesse et le développement des enfants. 

Mayotte toujours sous tensions…

Tout d’abord le « Collectif des citoyens » ne bloque plus l’entrée du « service des étrangers » de la Préfecture en signe de protestation face à l’immigration clandestine, souvent comorienne. Mais le collectif reste actif, pour preuve jeudi dernier au matin. Lors d’une conférence de presse, le collectif s’en est pris une nouvelle fois à ses cibles favorites,  l’Etat, et son représentant le Préfet, accusés tous deux de « faiblesse » vis-à-vis du phénomène de l’immigration clandestine. Mais le collectif n’a pas oublié les associations qui défendent les immigrés, accusées d’être « anti-mahorais » par le collectif, mahorophobes comme l’explique Saïd Kambi le porte-parole du collectif, au micro de Kalathoumi Abdilhadi de La 1ère Mayotte…

Aux Antilles, les producteurs de rhum sont très remontés…

La cause est un amendement récemment adopté en commission par les députés qui vise à « aligner » la fiscalité des rhums ultramarins sur celle de l’Hexagone… "Catastrophe", "assassinat", les représentants de la filière réunis à la Martinique jeudi dernier, n’ont pas eu de mots assez durs pour qualifier le projet, comme l’atteste Charles Larcher, Président du CODERUM, le Comité d'Organisation et de Défense du Rhum, au micro de La 1ère Martinique…

Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.