La Réunion a enregistré dimanche son tout premier décès directement imputable au coronavirus...

Le « Plan Blanc » a été déclenché hier après-midi au Centre Hospitalier Universitaire de la Guadeloupe… c’est-à-dire que les opérations non urgentes ont été déprogrammées pour donner la priorité au traitement des cas de coronavirus, donc les 7 lits de réanimation disponibles sont désormais tous occupés par des malades du Covid-19 comme le précise Cédric Zolezzi, le directeur adjoint du CHU de Guadeloupe au micro d’Eddy Golabkan de la 1ère Guadeloupe…

Cap sur la Guyane où depuis hier lundi, le « Conseil Scientifique Territorial » de Guyane s’étant réuni n’a pas émis pour l’instant de nouvelles recommandations à propos de l’épidémie de Covid-19. Les membres du Conseil veulent encore consulter, comme on dit, avant de rendre publics leurs avis, sans doute avant la fin de la semaine. Pour le docteur Antoine Burin, il faut savoir désormais « prendre son temps », car l’épidémie a évolué… et continue à évoluer comme il l’explique au micro de Patrick Clark de La 1ère Guyane…

Plus de trois mois après la fin du confinement, la Réunion a enregistré dimanche son tout premier décès directement imputable au coronavirus, un homme de 80 ans, décédé dans le service de réanimation du Centre Hospitalier de Saint-Denis. Un premier mort « autochtone », si l’on peut dire, tous les autres décès constatés jusque-là dans l’île concernaient des personnes « évacués sanitaires » de Mayotte, Précilla Ethève de La 1ère Réunion…

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés