The SeaCleaners a été fondé par le navigateur suisse Yvan Bourgnon parce que chaque minute, 15 tonnes de déchets plastiques sont déversées dans les océans, soit 8 millions de tonnes chaque année

Nettoyer la mer : le but de The Sea Cleaners
Nettoyer la mer : le but de The Sea Cleaners © Getty / Sarayut Thaneerat / EyeEm

Il y a urgence à agir maintenant ! Attendre que la législation évolue et que les actions à terre aient un impact positif, sans collecter en mer, c’est prendre le risque que les macrodéchets continuent à se désagréger en microplastiques qui sont ensuite absorbés par la vie marine et passent dans notre chaine alimentaire. Les études montrent que, si tous les intrants de plastique dans les océans étaient soudainement et miraculeusement coupés demain, et que les plastiques continuaient tout aussi miraculeusement à flotter, il y en aurait encore pour au minimum 15 ans de nettoyage, pour rendre leur pureté aux océans.

The SeaCleaners partent du principe que seule une action coordonnée, et les efforts conjoints de toutes les bonnes volontés, sur tous les fronts, permettront de répondre durablement à l’enjeu majeur de la pollution plastique. 

En attendant que les combats à terre portent leurs fruits, The SeaCleaners sont convaincus que la collecte en mer pourra créer un cercle vertueux 

Elle permet de donner des résultats concrets, rapides, visibles, qui participent à leur tour à éveiller les consciences, à mobiliser les pouvoirs publics, les entreprises, les communautés, les individus et à faire bouger les lignes.

The SeaCleaners, avec le projet Manta, s’engage au-delà de la seule solution opérationnelle innovante. Leur vision pour la préservation des océans est globale, à long terme et d’envergure planétaire. Elle intègre des perspectives économiques, sociétales, humaines, pédagogiques et scientifiques dans une dynamique solidaire.

Les océans représentent plus de 70 % de la surface de la planète et contiennent 97 % de son eau. Ils nous nourrissent, nous soignent, nous protègent, nous transportent et nous font voyager. Ils sont un fournisseur essentiel d’oxygène, un régulateur du climat, une « mer » nourricière, un garant de notre santé, un terrain de jeu et une source d’inspiration infinie.

Mais aujourd’hui, ils sont en grand danger ! Plus de 8 millions de tonnes de plastiques se déversent chaque année dans les océans, soit l’équivalent du chargement d’un camion poubelle toutes les minutes, impactant la vie de plus de 1400 espèces marines et tuant 1 million d’oiseaux marins et 100 000 mammifères marins par an. Si nous ne réagissons pas, en 2050 il y aura plus de plastiques dans les océans que de poissons.

Le site de The Sea cleaners

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.