En Nouvelle-Calédonie, un garçon âgé d'une dizaine d'années a eu la jambe arrachée par un requin

C’était samedi après-midi à Port du Sud une marina de la baie du centre de Nouméa ; alors qu'il se baignait près d’un bateau, l’enfant a été attaqué par un squale, qui lui a arraché une jambe et une partie de l'abdomen. Le jeune garçon est actuellement dans un état très grave au Centre hospitalier de Koutio. Le requin bouledogue, lui, a été capturé puis euthanasié. La Ville de Nouméa quant à elle a lancé par communiqué un appel à la vigilance, en demandant de respecter les zones d’interdiction de baignade – notamment dans les ports et les marinas. Pour le scientifique Philippe Tirard au micro de Vincent Le Falher de La 1ère Nouvelle Calédonie, il y a, et il y aura un « danger requin » permanent dans cette zone toute proche du centre-ville de Nouméa. 

Mauvaise surprise pour certains Mahorais, en ce dimanche d’élections !

La mauvaise surprise concerne surtout les électeurs de la commune de Koungou dont leur nom a purement et simplement été supprimé des listes électorales. Suite à une opération de fiabilisation des listes, menée par l’INSEE, une opération qui a entraîné la disparition de plusieurs centaines d’électeurs inscrits. En cause des problèmes d’état-civil qui seraient à l’origine de cette mésaventure. Pourtant l’ancien vice-président du Conseil Général de Mayotte Saïd Hamadi Raosse prend la chose avec, disons, philosophie au micro de Frahati Youssouf Saïd de La 1ère Mayotte. 

En Guyane, une manifestation a rassemblé 200 personnes dans les rues de Cayenne.

Cette manifestation avait été appelée par une coalition climat Guyane dans le cadre de la Marche Mondiale pour le Climat. Bien que peu nombreux, les participants étaient convaincus et convaincants, un reportage de Pierre Tréfou de la 1ère Guyane. 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.