Une campagne océanographique permanente à St Pierre et Miquelon…

Cette campagne est menée par l’IFREMER, l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer et l’IFREMER fait appel aux petits bateaux de pêche de St-Pierre-et-Miquelon volontaires qui voudront bien être équipés d’une balise posée par l’IFREMER, comme l’explique le délégué de l’IFREMER Erlé Goraguer au micro d’Emilie Boulenger de la 1ère St Pierre et Miquelon.

A l’île de la Réunion, il n’y a pas que la dengue dont il faut se méfier…

Hélas, la leptospirose est aussi présente. Il s’agit d’une maladie véhiculée par les rats. Ainsi au sud de la Réunion dans la commune de Petite-Île et sa communauté d’agglomération a été décidé d’impliquer la population : En plus des deux campagnes annuelles auprès des agriculteurs, des « kits raticides » gratuits seront, jusqu’au 15 février, mis à la disposition de tous les administrés qui en feront la demande comme le précise Serge Hoareau le maire de Petite-Ïleau micro de Précilla Ethève. 

L’énergie éolienne de plus en plus populaire en Guadeloupe…

Plus précisément, il s’agit d’une ferme de 8 éoliennes « nouvelle génération » qui a été inaugurée samedi à Sainte-Rose. Grâce à elle, 17.000 foyers recevront cette énergie propre, doublant ainsi la part de la production éolienne dans le "mix énergétique" local. Ce parc éolien « hybride » de Sainte-Rose est le douzième parc installé en Guadeloupe, mais le premier implanté depuis une dizaine d'années, un reportage de Peggy Robert de la 1ère Guadeloupe. 

Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.