Un nouvel arrêté concernant le chlordécone aux Antilles

Ce nouvel arrêté concernant les Limites Maximales de Résidus du pesticide chlordécone dans les viandes, volailles et autres poissons vendus aux Antilles ne satisfait pas vraiment les associations locales qui prônent la « tolérance zéro », bref le verre est encore et toujours à moitié vide, c’est ce que déplore notamment le docteur Josyane Jos-Pélage, présidente de l’association médicale de sauvegarde de l’environnement et de la santé, au micro de Guy Etienne de  La 1ère Martinique. 

Quel avenir pour le village de Miquelon ? 

Parce que construite sur une étroite bande de sable située entre deux reliefs plus escarpés, à l’extrême nord de l’île proprement dite de Miquelon, la petite bourgade est donc au ras du sol et bordée de chaque côté par l’océan, d’où une crainte bien compréhensible de ce qui pourrait arriver en cas de montée des eaux. Pour la maire de Miquelon Danièle Gaspard au micro de La 1ère St Pierre et Miquelon, l’urgence, c’est d’abord de protéger l’existant d’éventuelles inondations, on verra ensuite s’il est concevable de déménager tout le village sur une hauteur moins exposée. 

En Guyane, un petit commerce gêne les commerçants de Saint-Laurent du Maroni…

Parce que ce petit commerce est avant tout transfrontalier et fait beaucoup de concurrence aux commerces et entreprises de Saint-Laurent-du-Maroni. Là-bas, dans la capitale de l’ouest guyanais, des maisons sont construites avec des matériaux exclusivement achetés… de l’autre côté du fleuve, autrement dit au Surinam, et le Surinam est un ex territoire néerlandais. Bref, à St-Laurent, l’architecture locale présente désormais un petit style hollandais. Un reportage Océlia Cartesse de la 1ère Guyane. 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.