À l’inculpation d’intelligence avec l'ennemi, Sacha Guitry répondra : « Je crois, en effet, n'en avoir pas manqué ». Avec quelques invités, Robert Arnaut évoque ce passé ambigu.

Sacha Guitry et son épouse Geneviève de Séréville à Vichy entre 1940 et 1944
Sacha Guitry et son épouse Geneviève de Séréville à Vichy entre 1940 et 1944 © Getty / Keystone France

Une Chronique Sauvage sous le signe d’une mise au point, puisque Sacha Guitry, à la Libération, sera inculpé de collaboration, puis blanchi en 1947.

L’occasion de retracer la riche biographie du dramaturge et cinéaste, entre 1940 et 1945, et de réécouter sa voix si particulière, légèrement traînante.

Sans oublier l'émotion à réentendre les chansons de l'époque, de Lucienne Delyle à Édith Piaf, en passant par Charles Trenet !

Né le 21 février 1885 à Saint-Pétersbourg en Russie, et mort le 24 juillet 1957 à Paris, Alexandre Guitry, dit Sacha, est un dramaturge prolifique (124 pièces de théâtre), un acteur qui joua dans la plupart de ses films, un metteur en scène, réalisateur et scénariste français, (36 films à son actif dont 17 adaptations de ses pièces).

Les invités

  • Dominique Desanti, écrivaine, journaliste, historienne, romancière décédée en 2011. Engagée dans tous les combats pour la liberté, anticolonialisme, féminisme, défense des droits de l'homme, elle témoigne ici du patriotisme de Sacha Guitry, elle qui écrivit deux ouvrages sur lui :

- Sacha Guitry, cinquante ans de spectacle, Grasset, 1982
- Sacha Guitry, itinéraire d'un joueur, entretiens avec Karin Müller, Arléa, 2008

  • Lise Delamare, actrice française, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, décédée à Paris en 2006. Elle incarnait Joséphine de Beauharnais dans Le Destin fabuleux de Désirée Clary de Sacha Guitry, réalisé en 1942.

  • Noël Simsolo, réalisateur, comédien, scénariste, historien du cinéma et romancier français. Il est encore auteur de nombreux feuilletons et dramatiques radiophoniques pour France Culture, et scénariste de bande dessinée.

- Publications de l’album Sacha Guitry le bien-aimé en 2017 et, en projet, Sacha Guitry le mal-aimé en 2018, avec des dessins de Paolo Martinelo, aux éditions Glénat.

  • Robert Lamoureux, acteur, humoriste, auteur dramatique, réalisateur, poète, parolier et scénariste français, il nous livre quelques clés pour comprendre l’artiste Sacha Guitry. Robert Lamoureux est décédé en 2011.
  • Alain Decaux, l’historien et homme de télévision et de radio admirait Sacha Guitry depuis toujours et le destin, au moment de la Libération, va le mener à lui d’une bien étrange façon ! Alain Decaux est décédé en 2016.

Guitry, un rêveur en guerre

En 1940, l’auteur à succès est en pleine gloire, riche et adulé du Tout-Paris.

En fait, Sacha Guitry est déconnecté de la réalité, même avec quelques accès de lucidité, vite occultés par une désinvolture qui lui sera reprochée à la fin de la guerre.

Pour réécouter la voix de Sacha Guitry dans la pièce Ne vous mariez pas !

Ignorant des ressorts de la politique, mais grâce à son incroyable influence, il défend ceux qui sont en difficulté et donne des pièces qui critiquent ouvertement le régime en place et l’attitude des occupants.

Dominique Desanti, biographe de l'auteur, exprime sa vision intéressante :

Une réussite maintenue à travers l'horreur de l'Occupation, comme si de préserver les succès et le luxe de Guitry était nécessaire à la survie de la France.

L'Affaire Sacha Guitry est un téléfilm de 2007 réalisé par Fabrice Cazeneuve. Inspiré de Soixante jours de prison, le récit que Sacha Guitry fit des deux mois d'épreuves lors de l'épuration à la Libération en France, avec un Jean-François Balmer magistral.

Sacha Guitry :

Je suis dépourvu de tout sens politique et de vertu guerrière.

Sacha Guitry sur France Inter

Dans l'émission Au Fil de l'Histoire de Patrick Liegibel, le 4 septembre 2013, une fiction radiophonique écrite par Arnaud Romain et réalisée par Cédric Aussir.

Dans l'émission Ça peut pas faire de mal du 22 juillet 2013, Guillaume Gallienne brosse un savoureux et rigoureux portrait de Sacha Guitry, l’héritier de Feydeau.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.