Chronique sauvage d’un être sauvage par excellence : le loup ; avec Gérard Ménatory et la centaine de loups en semi-liberté dans son parc créé en Lozère dans les années soixante.

Couple de loups
Couple de loups © Getty / Elina Dolleva / EyeEm

Dans cette chronique sauvage, Robert Arnaut nous comble avec des prises de son extraordinaires, jamais un loup n’a été aussi près du micro et nous frémissons de bonheur ou de peur, selon notre état de conscience à propos du loup : feulement, jappement, gémissement, glapissement, grognement, grondement, aboiement, jusqu’au hurlement !

Le Parc à Loups du Gévaudan

En 1961, le journaliste naturaliste Gérard Ménatory, le premier défenseur des loups, recueille deux louveteaux en Pologne. Il décide alors d’ouvrir un parc à loups situé à Sainte-Lucie, sur la commune de Saint-Léger-de-Peyre près de Marvejols, en Lozère, au cœur du Gévaudan de sinistre mémoire en ce qui concerne les loups. La réhabilitation du loup que désire le naturaliste n’en est que plus significative.

En 1985, le parc s’ouvre au public avec à peine trente loups, et le reportage de Robert Arnaut, en avril 1996, plus de dix ans après, évoque une centaine de sujets, en particulier grâce à un apport massif d’une prise de braconnage en Mongolie. Gérard Ménatory décède en 1998.

(Gérard Ménatory, au milieu des loups en semi-liberté, dans le Parc du Gévaudan)

Le loup, symbole du monde sauvage

Si le loup nous hante, avec son cortège de lycanthropes, loups-garous, et autres cauchemars lupins, il reste que son prédateur, qui avait presque réussi à l’exterminer n’est autre que l’homme.

Aujourd’hui, et grâce à Gérard Ménatory et son souci constant de pédagogie auprès des scolaires, nous posons un autre regard sur ce superbe canidé, canis lupus, et de nombreux longs-métrages, documentaires ou films, sont venus rétablir un lien ancestral entre l’homme et le loup.

Entre autres, Frère Loup, film documentaire réalisé en 1996 par Bruno Vienne, au fameux Parc des loups du Gévaudan. Les images splendides des animaux et les paysages de la Lozère, sont accompagnées des commentaires de Jacques Perrin.

(En voici la présentation)

Le loup, animal grégaire

Joueur et très curieux, le loup est l’exemple même de l’animal grégaire : vivant en meute, chassant en groupe et élevant les petits en réunion autour du couple parental, le fameux couple alpha.

Si les loups donnent de la voix, les fameux hurlements sont destinés à communiquer et non pas à terroriser les hommes. Leur existence communautaire est régie par des codes bien définis, qui protègent tous les membres du clan.

Pour illustrer ces propos, quelques images de La Vallée des Loups sorti en ce début d'année 2017. Son réalisateur, Jean-Michel Bertrand, est le premier, en Europe, à avoir filmé des loups sauvages dans leur environnement naturel.

Le Loup sur France Inter

Pour en savoir plus, vous pouvez également réécouter l'émission CO2 Mon Amour, dans laquelle Denis Cheissoux reçoit le réalisateur Jean-Michel Bertrand.

L'émission, diffusée en janvier 2017, s'appelle À la recherche des loups et évoque également des associations à connaître pour ceux qui aiment le loup, entre autres, l'association Férus, première association nationale pour la conservation de l'ours, du loup et du lynx en France

Le loup en France, aujourd'hui

Dans l'émission La Tête au Carré, et sa chronique, La Une de la Science, Axel Villard s'entretient avec l'écophysiologiste, Yvon le Maho, au sujet du rapport sur la situation des loups en France.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.