Dans cette chronique, Robert Arnaut, fasciné par la personnalité de l'immense Louis Jouvet, dialogue avec lui dans l'au-delà ainsi qu'avec ses nombreux amis ou élèves comédiens.

Photo prise le 26 juin 1948, de l'homme de théâtre Louis Jouvet, acteur et metteur en scène, dans son bureau du Théâtre de l'Athénée dont il a été le directeur de 1934 à 1951.
Photo prise le 26 juin 1948, de l'homme de théâtre Louis Jouvet, acteur et metteur en scène, dans son bureau du Théâtre de l'Athénée dont il a été le directeur de 1934 à 1951. © AFP / AFP

Magnifique portrait de l’homme Jouvet, à la dimension du choc que Robert Arnaut éprouva à la disparition du comédien en 1951, alors que le producteur avait une vingtaine d’années.

Un portrait élaboré avec de très nombreux documents d’archives qui rappellent à notre mémoire la voix du comédien mais aussi sa vie entièrement consacrée à sa passion : le théâtre.

Pour nous, la rediffusion de cette chronique du 12 décembre 1987 est aussi l’occasion d’entendre les voix de personnalités du théâtre qui se sont éteintes il y a bien longtemps :

Les invités

- Le comédien Julien Carette et sa voix gouailleuse, qui joua avec lui dans les pièces de Jules Romain, le dramaturge qui, à la fin des années 1920 était, avec Luigi Pirandello et George Bernard Shaw, l’un des trois dramaturges de son temps les plus joués dans le monde.

- La comédienne Paula Dehelly, celle qui incarna Elvire dans le Dom Juan de Louis Jouvet, dont la première eut lieu au théâtre de l'Athénée en 1947. Cette mise en scène très métaphysique bouleversa la vision du public à propos de Dom Juan, fut jouée plus de deux cents fois et ouvrit entre autre la voie à la vision de Jean Vilar.

Conférences des Annales : Dom Juan par Louis Jouvet.

(Première diffusion le 19 décembre 1947 sur la Chaîne Nationale. Source : France Culture)

- La comédienne Béatrix Dussane, sociétaire de la Comédie-Française, qui joue un rôle important dans la rencontre entre Louis Jouvet et Jean Giraudoux.

- La comédienne Gabrielle Dorziat, qui débute, à partir de 1936, une carrière au cinéma avec de nombreux rôles de femmes de caractère dans plus de soixante-dix films. Au théâtre, dès 1899, elle est la partenaire de Lucien Guitry puis de Louis Jouvet, interprète entre autre de Jean Giraudoux et de Jean Cocteau.

- Le romancier et critique littéraire Marcel Brion, qui œuvre aussi pour la rencontre entre Jean Giraudoux et Louis Jouvet, mais aussi le comédien François Périer, qui le rencontre en 1935, dans son bureau de l’Athénée.

- L’acteur René Lefèvre, qui fait ses premiers pas sur les planches sous la férule de Louis Jouvet au Théâtre des Champs-Elysées à Paris, dans les années 1920 et joue notamment Knock de Jules Romains, en débutant au cinéma en 1925 dans une version muette de cette pièce.

- Bernard Blier, que l'on ne présente plus, et qui est élève de Louis Jouvet dès 1937. Au micro de Robert Arnaut, le comédien évoque l'immense rigueur de son professeur d'art dramatique.

Les amis et les élèves de Louis Jouvet confirment tous certains aspects de la personnalité du grand comédien et professeur d’art dramatique, à savoir «décourager ceux qui encombrent la scène et ne jamais être indulgent ou flatteur envers ceux qui ont du talent ».

Louis Jouvet au théâtre

Depuis toujours, Louis Jouvet nourrit le rêve de porter à la scène L’École des Femmes et le Dom Juan de Molière.

Avec Jacques Copeau, fondateur du théâtre du Vieux-Colombier en 1917, puis la création du Cartel des Quatre, créée en 1927 avec les directeurs de théâtre parisien et metteurs en scène, Charles Dullin, Gaston Baty et Georges Pitoëff, Louis Jouvet va traverser une extraordinaire aventure théâtrale.

Introduction de Louis Jouvet avant une représentation théâtrale, extrait du Théâtre en Voyages document d'archives de l'ORTF , disponible aux éditions EPM ( trois heures de documents d'archives)

La rencontre avec le dramaturge Jean Giraudoux donne un élan nouveau à la carrière de Louis Jouvet. Ces deux-là étaient faits pour œuvrer ensemble au renouveau du théâtre français.

Le 3 mai 1928, à la Comédie des Champs-Élysées, Siegfried, pièce en quatre actes de Jean Giraudoux, est créée dans une mise en scène de Louis Jouvet.

Suivent Amphytrion, Judith, Intermezzo, ainsi que La Guerre de Trois n'aura pas lieu.

Avec Giraudoux, mais aussi les dramaturges Marcel Achard, Jules Romain et Jean Cocteau, Louis Jouvet se trouve en état de grâce.

Louis Jouvet :

Une pièce véritable n’est rien d’autre qu’une nécessité interne pour celui qui l’écrit, une impérieuse délivrance pour celui qui est soudain hanté par une idée ou un sentiment dramatique.

Louis Jouvet au cinéma

Entre le théâtre et le cinéma, le cœur de Louis Jouvet ne balançait aucunement. Cependant, sa passion pour le théâtre ne l'empêche pas de jouer, au cinéma, un certain nombre d'adaptations théâtrales très appréciées du public et de la critique.

Louis Jouvet fait l'acteur dans trente-deux films, dont plusieurs chefs-d'œuvre passés à la postérité.

Qui ne se souvient pas de la jubilatoire réplique du Docteur Knock de Jules Romain : « Est-ce que ça vous gratouille ou est-ce que ça vous chatouille ? »

Mais également Topaze réalisé par Louis Gasnier, sorti en 1933, d'après la pièce de Marcel Pagnol.

Ou bien encore Drôle de Drame, en 1937,où il donne la réplique à Michel Simon - Bizarre, vous avez dit bizarre ? - ou encore Hôtel du Nord, où il joue aux côtés d'Arletty en 1938, deux films de Marcel Carné.

Dans cette Chronique Sauvage dédiée à Louis Jouvet et qui nous donne aussi une belle idée du théâtre français entre 1915 et 1950, nous entendrons aussi l’émouvant hommage de Jean-Louis Barrault à Louis Jouvet lors de ses funérailles, fin août 1951.Louis Jouvet repose au cimetière de Montmartre à Paris.

Louis Jouvet sur France Inter

Retrouvons Louis Jouvet dans l'émission Affaires Sensibles du 11 mars 2016, intitulée Louis Jouvet, une odyssée sud-américaine, une fiction radiophonique écrite par Renaud Meyer, réalisée par Pascal Deux et produite par Christophe Barreyre, qui nous donne à comprendre l'attitude du comédien pendant la guerre.

Le 27 décembre 2013, Laure Adler, dans son émission Studio Théâtre, propose une émission spéciale autour de Louis Jouvet avec Brigitte Jaques-Wajeman, metteur en scène, qui en 1986 a conçu et mis en scène le spectacle Elvire Jouvet 40, Olivier Rony pour l'édition de la Correspondance entre Louis Jouvet et Jacques Copeau, parue chez Gallimard et Eve Mascarau pour Louis Jouvet - introduction et choix de textes paru chez Actes Sud- Papiers (collection Mettre en scène).

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.