Le réalisateur Robert Guédiguian nous offre sa programmation de chansons de cinéma

Aujourd'hui, dans "Ciné qui chante", Laurent Delmas reçoit le réalisateur Robert Guédiguian. D'origine arménienne, marseillais de coeur de d'âme, ce fils d'ouvrier s'engage très tôt dans le cinéma. Ses films sont militants et s'attachent à l'histoire de ceux qu'il appelle, en référence à Victor Hugo, les "pauvres gens". On y retrouve, comme dans son dernier film La Villa, sorti fin 2017, la cité phocéenne ainsi que ses acteurs fétiches : sa femme et muse Ariane Ascaride, aux côtés de Jean-Pierre Darroussin et Gérard Meylan. Il y a quelque mois, le réalisateur de Marius et Jeannette était membre du jury du festival de Cannes. Il partage avec nous : 

- “Ma Môme” de Jean Ferrat dans Au fil d’Ariane de Robert Guédiguian (2014)

- "But I might die tonight" de Cat Stevens dans Deep end deJimi Skolimowski (1970)

- “O sole mio” par Pavarotti dans Marius et Jeannette de Robert Guédiguian (1997)

- "Mrs Robinson" de Simon & Garfunkel dans Le Lauréat de Mike Nichols (1968)

- “I want you” de Bob Dylan dans Ki Lo Sa et dans La Villa de Robert Guédiguian (1985 - 2017)

- "Si toi aussi tu m’abandonnes" par John Williams dans Le train sifflera trois fois de Fred Zinnemann (1952)

- “Il jouait du piano debout” par France Gall dans Une histoire de fou de Robert Guédiguian (2015)

- “Cry baby”de Janis Joplin dans La ville est tranquille de Robert Guédiguian (2001)

Choisies mais pas passées dans l'émission : 

- “New York, New York” par Liza Minnelli dans New York, New York de Martin Scorsese (1977)

- “Quand on s’promène au bord de l’eau” par Jean Gabin dans La Belle équipe de Julien Duvivier (1936)

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
(ré)écouter Ciné qui chante Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.