Le cinéphile Bertrand Tavernier nous propose un voyage en chansons à travers le cinéma français.

Bertrand Tavernier, 22e cérémonie du festival Lumières à Paris, Janvier 2017
Bertrand Tavernier, 22e cérémonie du festival Lumières à Paris, Janvier 2017 © AFP / Philippe Lopez

1. "Paris Jadis" par Jean Rochefort et Jean-Pierre Marielle dans Des enfants gâtés de Bertrand Tavernier (1977)

2. "Moi, je me balance" interprétée par Barbara dans La Fiancée du pirate de Nelly Kaplan (1969)

3. « Heureux qui comme Ulysse » chantée par Georges Brassens, Heureux qui comme Ulysse réalisé en 1969 par Henri Colpi

4. « Simplement Kiss me », par Hazel Scott dans Le Désordre et la Nuit réalisé par Gilles Grangier en 1958

5. "Sans toi" par Corinne Marchand dans Cléo de 5 à 7 réalisé par Agnès Varda en 1962

6. « Une charade » chantée par Danielle Darrieux, dans Battement de coeur réalisé par Henri Decoin (1940)

7.« La commune est en lutte » par Isabelle Huppert puis par Jean Roger Caussimon dans Le Juge et l'Assassin de Bertrand Tavernier (1976)

8. « Un peu d’amour un peu d’espoir » chantée par Odette Joyeux dans le film, et par Marie Josée dans la vraie version, dans le film Douce de Claude Autant-Lara (1943)

9. « Complainte » par Damia dans La Tête d'un homme de Julien Duvivier (1933)

10. « La chanson de Delphine» par Catherine Deneuve (interprété par la chanteuse Anne Germain) dans Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy (1967)

11. « La complainte de la butte » par Cora Vocaire dans Cancan de Jean Renoir (1955)

12. « La romance de Nadir » ou « Je crois l’entendre encore » tiré de l'opéra de Georges Bizet « Les pêcheurs de perles » chanté par Tino Rossi, dans Laissez-passer de Bertrand Tavernier (2002)

13. « Pourquoi faut – il que les hommes s’ennuient ? » interprété par Jacques Brel dans Un roi sans divertissement de François Leterrier (1963)

14. « La java de la masochiste » interprété par Stéphane Audran dans Coup de torchon de Bertrand Tavernier (1981)

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.