Aujourd'hui dans Ciné qui chante, le pianiste, compositeur et arrangeur Jean-Claude Petit !

Jean-Claude Petit, pianiste, compositeur et arrangeur à Pont-à-Mousson, le 6 septembre 2015.
Jean-Claude Petit, pianiste, compositeur et arrangeur à Pont-à-Mousson, le 6 septembre 2015. © Maxppp / PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/Alexandre MARCHI

Ancien élève du Conservatoire national supérieur de Paris, il fut d’abord pianiste de jazz auprès de Kenny Clarke et Dexter Gordon. Puis dès le milieu des années 1960, il devint le chef d’orchestre-arrangeur par excellence du gratin de la variété française de l’époque, travaillant avec Julien Clerc, Claude François, Michel Berger, Mort Shuman sans oublier Johnny Hallyday et beaucoup d’autres encore. 

Au début des années 1980, il se tourne vers le milieu de la musique de films et le plein succès est de nouveau au rendez-vous. Il est à ce jour l’auteur de plus de trente BO de films signés par Jean-Paul Rappeneau, Gérard Mordillat, Claude Berri et Édouard Molinaro notamment. 

Au cours de sa promenade enchantée, nous écouterons :

  • "You turn my world around" chantée par Debbie Davis et Michel Costa dans L'Étudiant étranger d’Eva Sereny (1994)
  • “Le mariage de Manon" chantée par Gabriel Bacquier et Eve Brenner dans Manon des Sources de Claude Berri (1986)
  • "Les Montagnes d'Arménie" chantée par Patrick Fiori dans Mayrig d’Henri Verneuil (1991)
  • “Le Zèbre” chantée par Alain Souchon dans Le Zèbre de Jean Poiret (1992)
  • "Non non Monsieur" chantée par Charlotte Valandrey dans Fucking Fernand de Gérard Mordillat (1987)
  • “Chanson populaire” chantée par Benoît Poelvoorde dans Podium de Yann Moix (2004)
  • "Trois petites notes de musique" chantée par Cora Vaucaire dans Une aussi longue absence d’Henri Colpi (1961)
  • "Reality" chantée par Richard Sanderson dans La Boum de Claude Pinoteau (1980)
  • “Maria” chantée par Jimmy Bryant dans West Side Story de Robert Wise (1962)

Choisie mais pas passée : 

  • "Les Moulins de mon Coeur" par Barbara Streisand d'après le film L'Affaire Thomas Crown de Norman Jewison (1968)
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.