Notre programmateur musical du jour est un auteur, scénariste et réalisateur français. C’est en disant "À boire" avec Marion Vernoux qu’il est entré dans la carrière. C’est en 2015 avec des Cowboys qu’il est devenu cinéaste. Thomas Bidegain est l'invité de Ciné qui chante.

Thomas Bidegain
Thomas Bidegain © AFP / Charly Triballeau

Puis Jacques Audiard est devenu son prophète, à moins que cela ne soit l’inverse et depuis ils ne se quittent plus, partageant même à ce jour deux statuettes compressées du cinéma français. Enfin, il fait partie de notre bande à Jupiter à qui il tente d’enseigner le storytelling. C’est dire si Thomas Bidegain a ici toute sa place. Et au cours de la promenade enchantée qu’il nous a concoctée, on écoutera :

  • "Smalltown Boy” par Thomas Bidegain dans Les Cowboys de Thomas Bidegain (2015)
  • “Le pinard” par Michel Simon dans Le vieil homme et l'enfant de Claude Berri (1967)
  • " Leaning on Jesus" par Robert Mitchum dans La nuit du chasseur de Charles Laughton (1956)
  • "Stuck in The Middle With You” par Stealers Wheel dans Reservoir Dogs de Quentin Tarantino (1992)
  • “La ballade du bon et des méchants” par Jacques Dutronc dans Le bon et les méchants de Claude Lelouch (1976)
  • “Mad World” par Gary Jules dans Donnie Darko de Richard Kelly (2002)
  • “Marche des C.R.S.” dans Moi y'en a vouloir des sous de Jean Yanne (1973)
  • “Everyone Says I Love You” par les Marx Brothers dans Horse Feathers (Plumes de Cheval) de Norman Z. McLeod (1934)
  • “Faithful Man” par Lee Fields dans Saint Laurent de Bertrand Bonello (2014)

Choisies mais pas passées dans l'émission :

  • “Please Don’t Kiss Me” par Rita Hayworth dans Lady From Shanghai d’Orson Welles (1947)
  • “La Marseillaise” par Jean Gabin dans La grande illusion de Jean Renoir (1937)
Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.