Notre programmatrice musicale du jour est une actrice française. À ce jour, Anaïs Demoustier a tourné dans plus de quarante films et pour les caméras de Michael Haneke, Rebecca Zlotowski, Robert Guédiguian, Bertrand Tavernier, François Ozon ou Pascale Ferran…

L'actrice, Anaïs Demoustier à Cannes pendant le Festival le 13 mai 2018.
L'actrice, Anaïs Demoustier à Cannes pendant le Festival le 13 mai 2018. © AFP / EKATERINA CHESNOKOVA / SPUTNIK

Pour Yan Le Quellec et son film « Cornélius et le meunier hurlant », elle a chanté avec Iggy Pop. Et sur la scène de « Nouveau Roman », la pièce de Christophe Honoré, elle a repris la chanson du film India Song que chantait Jeanne Moreau. C’est dire si elle a ici toute sa place. Au cours de la promenade enchantée qu’Anaïs Demoustier nous a concoctée, on entendra :

  • “Pile ou face” par Emmanuelle Béart dans 8 Femmes de François Ozon (2002)
  • "City of Stars” par Emma Stone et Ryan Gosling dans La la land de Damien Chazelle (2017)
  • “Porque te vas” par Jeannette dans Cria Cuervos de Carlos Saura (1976) 
  • “Göttingen” (version allemande) par Jeanne Balibar dans Barbara de Mathieu Amalric (2017) 
  • “Tu t’laisses aller” par Aznavour” dans Une femme est une femme de Jean-Luc Godard (1961)
  • “Youkali” par Barbara Hanningan dans C'est presque au bout du monde, court métrage pour l’Opéra de Paris de Mathieu Amalric (2015)
  • “Quand te reverrai-je, pays merveilleux ?” par Michel Blanc dans Les bronzés font du ski de Patrice Leconte (1979) 
  • “I get overwhelmed” par Casey Affleck dans A Ghost Story de David Lowery (2017)
  • “Prague” par Ludivine Sagnier dans Les Biens-aimés de Christophe Honoré (2011)
  • “India Song” par Jeanne Moreau dans India Song de Marguerite Duras (1975)

Choisies mais pas passées dans l'émission :

  • “I Walk the Line” par Joaquin Phoenix et Reese Witherspoon dans Walk the line de James Mangold (2006)
  • “Une femme avec toi” par Nicole Croisille dans Une Nouvelle Amie de François Ozon (2014)
Les invités
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.