Ce matin, ils seront deux programmateurs musicaux à mes côtés car depuis 1998, c’est ensemble qu’ils ont écrit et réalisé huit films à ce jour dont le dernier, "Haut Perchés" sort mercredi prochain, le 21 août 2019.

Olivier Ducastel, réalisateur, scénariste, monteur et Jacques Martineau, réalisateur et scénariste pendant le Festival international du film de Berlin
Olivier Ducastel, réalisateur, scénariste, monteur et Jacques Martineau, réalisateur et scénariste pendant le Festival international du film de Berlin © Maxppp / Picture-alliance

Pour entrer dans la carrière, ils ont rendu hommage au cinéma de Jacques Demy et des chansons courent tout au long de leurs films suivants. C’est dire s’ils ont ici toute leur place. Au cours de la promenade enchantée qu’Olivier Ducastel et Jacques Martineau nous proposent aujourd’hui, on écoutera : 

  • “Never can say goodbye” par Jimmy Somerville & The Communards dans Nés en 68 d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau (2008)
  • “Mon coeur se nourrit d’illusions” par Arletty dans L’Amant de Bornéo de Jean-Pierre Feydeau (1942) 
  • “Each man kills the thing he loves” par Jeanne Moreau dans Querelle de Rainer Werner Fassbinder (1982) 
  • “Der Wind hat mir ein Lied ertzält” par Nina Hagen dans La Habanera de Douglas Sirk (1938) 
  • “La Belle Putain” par Corinne Marchand dans Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda (1962)
  • “Get Away Young Man” par Marlène Dietrich dans Rancho Notorious de Fritz Lang (1953)
  • “Plus je t’embrasse” par Blossom Dearie dans Drôle de Félix par Olivier Ducastel et Jacques Martineau (2000)
  • “Heidi” par Pierre Desprats dans le court-métrage Les Petites Vacances, de Louise Groult (2017) 

Choisies mais pas passées dans l'émission : 

  • “Le petit bal perdu” par Bourvil dans Le P’tit Bal par Philippe Découflé (1995)
  • “J’ai rendez-vous avec vous” par Patachou dans Une Nuit ordinaire de Jean-Claude Guiguet (1997) 
  • “Kid” par Eddy de Pretto dans Les Crevettes pailletées de Cédric Le Gallo et Maxime Govare (2019)
Les invités
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.