Il est 10h, France Inter s'éveille avec notre invité du jour, le réalisateur Yves Jeuland !

Yves Jeuland tourne un documentaire à l'Elysée en août 2014
Yves Jeuland tourne un documentaire à l'Elysée en août 2014 © Maxppp / Christophe Petit Tesson

Réalisateur de documentaires, Yves Jeuland s'est intéressé à la France des communistes, des socialistes, des juifs, ou encore des homosexuels. Il a également dressé le portrait de Georges Marchais, Georges Frêche, Jean Gabin ou Michel Piccoli. Et le ciné qui chante, ça le connaît... dans son documentaire Il est minuit, Paris s'éveille, il fait revivre les cabarets parisiens des années 50. Aujourd'hui il partage avec nous sa programmation cinémusicale :

  • “Ciné qui chante” par Yves Montand dans Trois places pour le 26 de Jacques Demy (1988) 
  • “Swing Little Girl” par Charlie Chaplin dans Le Cirque de Charlie Chaplin (1928) 
  • “La môme caoutchouc” par Jean Gabin dans Coeur de Lilas de Anatole Litvak (1932)
  • “Septembre - Quel joli temps” par Barbara dans Sous le sable de François Ozon (2001) 
  • “La valse de l’Huma” musique de Jean Wiener dans La terre fleurira (1954)
  • “Le chant des africains” par Georges Frêche dans Le Président d’Yves Jeuland (2010) 
  • “To palikari echi kaimo” par Maria Farantouri dans Z de Costa Gavras (1969) 
  • “Débit de lait, débit de l’eau” par Charles Trenet dans La cavalcade des heures d’Yvan Noé (1943) 
  • “A tsygan idyot” interprétée par Nikita Makhalkov dans le film Romance cruelle d’Eldar Riazanov (1984) 

Choisies mais pas passées dans l'émission :

  • “Les footballeurs” par les Frères Jacques dans le film La Rose Rouge de Marcello Pagliero (1951) 
  • “Comme un petit coquelicot” par Mouloudji dans Boum sur Paris de Maurice de Canonge (1953) 
  • "Papa can you hear me" de Barbara Streisand dans Yentl de Barbara Streisand (1983) 

Le 30 septembre, à l'occasion des 30 ans du Forum des Images, Yves Jeuland présentera son film Camarades, il était une fois les communistes français à 15h.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.