Après New York et Paris, cap sur Rome, la ville éternelle : celle de Fellini, de Moretti, d'Antonioni... mais aussi prisée par William Wyler ou Woody Allen.

Vittorio Gassman sur un vespa à Rome en 1957
Vittorio Gassman sur un vespa à Rome en 1957 © Getty / Mondadori Portfolio / Contributeur

Cap sur la chanson italienne donc, dans toute sa splendeur : une chanson souvent populaire, plus proche de la ritournelle entêtante que de la grande chanson à texte. La chanson accompagne bon nombre de films italiens où prime avant tout l'émotion sous des tonalités aussi bien religieuse que jazzy. De cette balade romaine, il ressortira de l'amour encore et toujours.

- "Didi" de Khaled dans Journal intime de Nanni Moretti (1994)

- "Stormy weather" de Lena Horne dans Amarcord de Federico Fellini (1973)

- "Volare" de Domenico Modugno dans To Rome with love de Woody Allen (2012)

- "Ave Maria" de Charles Gounod par Luciano Pavarotti dans La Dolce vita de Federico Fellini (1960)

- "Ready Teddy" d'Adriano Celentano dans La Dolce vita de Federico Fellini (1960)

- "When the saints go marching in" par Louis Armstrong dans La Dolce vita de Federico Fellini (1960)

- "L’Éclipse" par Mina dans L’Éclipse de Michelangelo Antonioni (1962)

- "Gelsomina" par Lucienne Delyle sur la musique de Nino Rota composée pour le film La Strada de Federico Fellini (1955)

- "Violino tzigano" par Buti dans Mamma Roma de Pier Paolo Pasolini (1962)

- "Week end à Rome" d’Étienne Daho dans L'Emploi du temps de Laurent Cantet (2001)

- "Tu vuo fa l'americano" par Renato Carosonedans La Grande Bellezza dePaolo Sorrentino(2013)

- "Arriverdecci Roma" par Mario Lanza dans Les Sept collines de Rome de Roy Rowland (1958)

Conseil de lecture : Rome mise en scènes par Edouard Dor aux éditions Espaces et signes.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.