Comme chaque vendredi, retour sur une décennie de chansons de films. Un florilège subjectif pour remonter le temps de l’histoire du cinéma et de l’Histoire tout court.

La Juge et l'Assassin, par Bertrand Tavernier, 1976
La Juge et l'Assassin, par Bertrand Tavernier, 1976 © AFP / ETIENNE GEORGE / COLLECTION CHRISTOPHEL

Aujourd’hui, place aux années 70. Après les mouvements de 68, la politique reste d’actualité. Le Nouvel Hollywood commence déjà à mourir quand le watergate éclabousse les Etats-Unis. En France, la page du gaullisme se ferme définitivement tandis que le cinéma de Sautet radiographie la nouvelle société française. Le cinéma italien, lui, est encore bien vivant et des comédies musicales continuent de voir le jour… Bref, on chante encore et toujours sur grand écran. Alors, au cours de cette promenade enchantée, on écoutera :

  • « Heureux qui comme Ulysse » par Georges Brassens dans Heureux qui comme Ulysse de Henri Colpi (1969)
  • « But I might die tonight » par Cat Stevens dans Deep End de Jerzy Skolimovski (1971)
  • "Diamonds for Ever” par Shirley Bassey, dans Les Diamants sont éternels de Guy Hamilton (1971)
  • “Tout le monde il est beau, tout le monde, il est gentil” par Jean Yanne, dans Tout le monde il est beau, tout le monde, il est gentil de Jean Yanne (1972)
  • « The House by the Sea » par Julie Dawn dans César et Rosalie de Claude Sautet (1972)
  • « Nous aussi nous marchions » de Pierre Tisserand, dans Avoir 20 ans dans les Aurès de René Vautier (1972)
  • « O que Sera » par Simone dans Dona Flor et ses deux maris de Bruno Barreto (1976)
  • « La Commune est en lutte » par Isabelle Huppert, dans Le Juge et l’Assassin de Bertrand Tavernier (1976)
  • « Brutti, Sporchi e Cattivi» par le Schola Cantorum dans Affreux, sales et méchants d’Ettore Scola (1976)
  • « Stayin’ Alive » par les Bee Gees dans La Fièvre du samedi soir de John Badham (1977)
  • « The Lady of Amsterdam » par Catherine Deneuve dans Courage fuyons d’Yves Robert (1979)
  • “Let the sunshine in” par la troupe de Hair dans Hair de Milos Forman (1979)
  • « On Broadway » par George Benson dans Que le spectacle commence de Bob Fosse (1979)
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.