Sébastien Laudenbach, réalisateur de films d'animation, scénariste, producteur et illustrateur est l'invité de Ciné qui chante !

Sébastien Laudenbach
Sébastien Laudenbach © Radio France / Vincent Josse

Sébastien Laudenbach, qui se destinait au départ à la bande dessinée, est l'auteur du très beau film d'animation La Jeune fille sans mains, prix du jury au Festival d'Annecy en 2016. Cette année, il a signé quatre clips hypnotiques et poétiques pour le nouvel album de Dominique A. Aujourd'hui, il nous fait partager son univers à travers ses chansons de films et court métrages préférées :

  • "Toute Latitude" par Dominique A, chanson dont il a réalisé le clip
  • "Wild Girl" de S. Laudenbach et Olivier Mellano, interprétée par Laëtitia Shériff, générique de fin de La jeune fille sans mains
  • “Il lamento della ninfa” de Monteverdi, dans Le pont des Arts d’Eugene Green (2004)
  • "La joueuse" reprise par Philippe Katerine dans son album "Mes mauvaises fréquentations"
  • "Requiem" interprété par le collectif japonais Geinoh Yamashirogumi, dans Akira de Katsuhiro Otomo (1991)
  • “Le merle”, dans le film court-métrage éponyme Le Merle de Norman Mc Laren
  • “Totoro” par Joe Hisaïchi, générique début du film Mon voisin Totoro de Hayao Miyazaki
  • "Sapore di sale" di Gino Paoli dans L'Isle, court-métrage de Chiara Malta

.

  • “Kool thing” de Sonic Youth, dans Simple Men de Hal Hartley (2004)
  • "Je ne t’aime pas", de Juliette Armanet et Manuel Peskine, dans le court métrage Daphné ou la belle plante de S. Laudenbach

Choisies par notre programmateur mais pas passées dans l'émission :

  • "Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient ?” de Jacques Brel dans Un roi sans divertissement de François Leterrier (1963)  
  • “The garden” de Einstürzende Neubauten, dans Impossible Figures and Other Stories III, court-métrage de Marta Pajek
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.