Notre programmatrice musicale du jour est l'auteure et chanteuse Clarika !

Clarika, ici au Café de la Danse en 2011, est la programmatrice du jour pour "Ciné qui chante"
Clarika, ici au Café de la Danse en 2011, est la programmatrice du jour pour "Ciné qui chante" © Getty / Samuel Dietz

C’est en 1993 que Clarika sort son premier album intitulé J’attendrai pas cent ans. Sept autres suivent et le dernier en date est sorti cette année même sous le beau  titre de A la lisière. Il s’ouvre d’ailleurs sur une longue plage musicale sans paroles qui permet à l’auditeur de se faire précisément son cinéma avant de plonger dans un univers où l’on croise Venise, une dentelière, la Joconde, entre autres. Cinéaste d’elle-même mais avec la pudeur qui convient, ses chansons ont souvent le parfum acidulé d’une sensibilité prête à en découdre... Clarika ouvrira sa promenade enchantée avec une reprise en live de la chanson de Jeanne Moreau "J'ai la mémoire qui flanche", couplée à "La Lettre à Rosalie", du film César et Rosalie de Claude Sautet. Nous écouterons également :

  • "Supercalifragilisticexpialidocious" par Julie Andrews dans Mary Poppins de Robert Stevenson (1965)
  • “Sans toi” par Angèle d’après Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda (1962)
  • “My Heart Belongs to Daddy” par Marilyn Monroe dans Le Milliardaire de George Cukor (1960)
  • “Mylifesfuckinawesome” par Patti Cake$ dans Patti Cake$ de Geremy Jasper (2017)
  • “I Could Have Danced All Night” par Marni Nixon dans My Fair Lady de George Cukor (1960)
  • “The Rose” par Bette Midler dans The Rose de Mark Rydell (1979)
  • Reality” dans La Boum de Claude Pinoteau (1980)
  • “Diabolo menthe” de Yves Simon, interprétée en live par Clarika

Choisie mais pas passée dans l'émission :

  • “L’amour en fuite” par Alain Souchon dans L’amour en fuite de François Truffaut (1979)
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.