Tout l’été, dans Citizen Cannes, Gilles Jacob nous raconte son histoire du Festival de Cannes. Nous l’avons entendu évoquer la naissance de ce Festival, le faux départ de 1939 puis les vrais débuts de 1947. Le festival interrompu de mai 1968, son arrivée aux commandes du Festival de Cannes, aux côtés de de Maurice Bessy en 1976, puis en tant que délégué général en 1978.

Aujourd’hui, avant notre zoom de 13h30 sur une Palme d’or qui a marqué l’histoire du cinéma, nous avons eu envie d’interroger Gilles Jacob sur la sélection des films… Comment trouve-t-on les films, comment les choisit-on, comment les assemble-t-on pour composer une sélection ? Comment déniche-t-on de nouveaux talents ? Et comment, à la fin des années 1970 ou pendant les années 1980, compose-t-on avec les pays du bloc soviétique qui ont une idée très précise du type de cinéma qui doit les représenter dans un grand festival occidental ?

C’est tout ceci que Gilles Jacob va nous raconter et plus encore, car quand on a sélectionné les premiers films de Lars von Trier, Nanni Moretti ou Martin Scorsese, on a forcément bien des choses à dire sur la question

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.