Gilles Jacob qui se raconte tous les week-ends sur France Inter depuis le début de l’été est un cinéphile authentique ce qui veut dire qu’il est profondément fétichiste, épris des gants de soie noire de Rita Hayworth et de la chevelure en cascade de Jacqueline Bisset. Jusqu’à 13 h nous nous promenons dans le musée imaginaire de Gilles Jacob peuplé de femmes sublimes et de grands moments de cinéma et après le journal à 13h30 nous nous retrouvons pour un zoom sur une Palme d’or.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.