Gilles Jacob poursuit son voyage cinématographique à travers les délibérations du jury et les complots ...

Après avoir évoqué la naissance du Festival, la cinéphilie des années 1950 et quelques grands thèmes comme le cinéma italien ou la sélection des films, nous nous arrêtons aujourd’hui avec lui sur un Festival très particulier, le Festival de Cannes 1977. Cette année-là c’est le grand Roberto Rossellini qui préside le jury, et en compétition il y a quelques grands films comme Trois films de Robert Altman, En route pour la gloire de Hal Ashby, L’ami Américain de Wenders… et aussi deux films italiens : Une journée particulière d’Ettore Scola et Padrepadrone des frères Taviani. Gilles Jacob va se délecter à nous raconter les drames qui se jouent en coulisses, et les véritables duels à fleuret moucheté qui opposent les membres du jury.

C’est l’occasion pour nous de l’interroger : que se passe-t-il vraiment dans ces fameux jurys du Festival de Cannes ? comment décident-ils des palmarès, comment négocient-ils et à quelles pressions sont-ils susceptibles de céder ? C’est à toutes ces questions que Gilles Jacob nous répond jusqu’à 13h, en attendant notre traditionnelle séquence Palme d’or de 13h30.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.