Clara Dupont-Monod et ses chroniqueurs Alexis Lacroix et Gilles Heuré reçoivent ce samedi Dominique Kalifa pour son essai "Les bas-fonds. Histoire d'un imaginaire" (Seuil)

Bas fonds
Bas fonds © radio-france

De la cour des Miracles aux territoires contemporains de la misère ou de la pègre, l'existence des " bas-fonds " revient régulièrement hanter nos imaginaires. Gueux, mendiants, misérables, prostituées, criminels, grands délinquants, détenus, peuplent de leurs figures hideuses, à la fois réelles et fantasmées, l'envers - pour ne pas dire le " Milieu " - de nos sociétés. Ils en constituent le repoussoir, la part maudite, mais aussi l'une des lignes de fuite symbolique et sociale. Quoique centré sur la France des XIXe et XXe siècle, cet ouvrage n'hésite pas pour autant à puiser ses références dans la société médiévale finissante, dans l'underworld victorien, les trottoirs de Hambourg ou les ports coloniaux. Dominique Kalifa élabore ainsi une sociologie comparée extrêmement précise et documentée de cet imaginaire, propre à susciter fantasmes et divagations. Pas à pas, il met ainsi au jour ses constituants (ses décors, ses figures et ses intrigues), ses procédés de fabrication (via le journalisme, la littérature, le cinéma...), mais aussi et surtout les ressorts d'une fascination : souvent dénoncée comme malsaine, celle-ci s'avère pourtant souvent un puissant régulateur des sensibilités et des aspirations sociales.

Idées reçues

  • "Le passé ne se modifie pas"

Faux d'après Clara Dupont-Monod, la preuve avec le dernier livre de Stephen King, 22/11/63

(Traduit de l'anglais par Nadine Gassié, Albin Michel) et le magazine Transfuge du mois de mars

  • "Vieillir c’est une plaie"

Faux d'après Alexis Lacroix, la preuve par Qu’allons nous faire de grand-mère de Bernard Leconte (L'éditeur) et Amazones de Raphäelle Riol (Editions du Rouerge)

L'anniversaire oublié

Gilles Heuré évoque 1492: Rodrigo Borgia devient le pape Alexandre VI, autour de la Correspondance des Borgia (Edition établie, traduite, préfacée et annotée par Guy Le Thiec, Mercure de France)

Mais pourquoi

Mais pourquoi autant de livres sur l’ère Sarkozy ?

Clara Dupont-Monod interroge Marie De Gandt pour son livre Sous la plume . Petite exploration du pouvoir politique (Robert Laffont)

Le neurone en folie

Alexis Lacroix évoque Berlin Alexanderplatz d'Alfred Döblin (Folio)

La vie secrète du libraire

Tous les quinze jours, Clara Dupont-Monod avec le magazine Page des librairesinterroge__ un libraire de France sur les coulisses de son métier: la question la plus farfelue qu'il a entendue dans sa boutique, le livre qu'il a été le plus fier de vendre...Le libraire sous toutes ses coutures!

Cette semaine, Aurélie Paschal de la librairie Prado Paradis à Marseille.

En partenariat avec le magazine Page des libraires et le magazine Transfuge

Logo Page
Logo Page © radio-france
Logo Transfuge
Logo Transfuge © radio-france

Laissez vos coups de coeur et coups de gueule sur notre répondeur au 01 56 40 52 85

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.