Clara Dupont-Monod et ses chroniqueurs Alexis Lacroix et Gilles Heuré reçoivent ce samedi Thierry Beinstingel pour "Ils désertent" (Fayard).

Thierry Beinstingel, Ils désertent
Thierry Beinstingel, Ils désertent © radio-france

"Ses collègues l’appellent l’« ancêtre » ou l’« ours », peu importe le surnom, pourvu qu’on lui concède sa vie de solitude sur les routes. Il est VRP en papier peint depuis quarante ans. Soudain, sa hiérarchie voudrait qu’il vende aussi des canapés. Mais quand il songe au temps qu’il a fallu à l’espèce humaine pour apprendre à se tenir debout, il juge cette évolution déshonorante. D’où lui vient une telle idée ? Peut-être de la correspondance de Rimbaud… Car, en chemin, toujours, il emporte les oeuvres du plus célèbre voyageur de commerce. C’est une toute jeune femme sans beaucoup d’appuis, elle ne doit son diplôme de commerce qu’à son mérite. Et elle vient d’être nommée à la tête de l’équipe de ventes !

Salaire inespéré, qui lui a permis d’acheter à crédit un appartement trop grand pour elle, dont une pièce reste obstinément vide. Y installerat-elle un canapé ? Peut-être le jour où elle fera une rencontre amoureuse qu’elle ne jugera pas comme une menace. La première mission de la jeune femme est claire : licencier l’ancêtre sans délais. Ils devraient s’affronter. Mais l’être humain trouve parfois d’étonnantes ressources pour braver la logique d’entreprise en se réinventant un destin."

Idées reçues

"Florian Zeller est l'écrivain branché qu'on adore assassiner"

Vrai d'après Clara Dupont-Monod, la preuve par La jouissance aux éditions Gallimard

"On peut être un écrivain octogénaire et se renouveler"

Vrai d'après Gilles Heuré, la preuve par Home , de Toni Morrison aux éditions Christian Bourgois

"Les écrivains français sont désespérément nombrilistes"

Faux d'après Alexis Lacroix, la preuve par Rue des voleurs de Mathias Enard aux éditions Actes Sud

L'anniversaire oublié

Gilles Heuré évoque la catastrophe de Marcinelle en 1956 racontée dans une bande dessinée, Marcinelle 1956 , de Sergio Lama aux éditions Casterman.

Mais pourquoi?

Pourquoi Richard Millet a-t-il tout gagné?

(Richard Millet, «De l'antiracisme comme terreur littéraire» et «Langue fantôme» suivi d'«Eloge littéraire d'Anders Breivik», éditions Pierre-Guillaume de Roux)

Le neurone en folie

Alexis Lacroix nous parle de l'essai De l'utilité politique des Roms, une peur populaire transformée en racisme d'état , d'Etienne Liebig aux éditions Michalon

Les lectures des auditeurs

Coup de coeur de Jean-Pierre d'Aix-en-Provence__ pour Anna Karénine de Tolstoï

Coup de gueule d'Emmanuelle de Paris pour La part manquante de Christian Bobin ( Gallimard)

Coup de coeur de Jill de Lyon pour La théorie de l’information d'Aurélien Bellanger (Gallimard)

Laissez vos coups de coeur et coups de gueule sur notre répondeur au 01 56 40 52 85

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.