Debussy a toujours laissé son imagination envahir les rythmes de danses, des plus anciennes aux plus nouvelles. Il y ajoute du charme, de la gaieté, de l'humour, de l'ironie... Tout cela, au fond, se trouve rassemblé dans ce très curieux Ballet à la mode persane qu'il insère dans une Suite prévue pour orchestre, mais que Debussy laisse à l'état de morceau pour piano à 4 mains, il a 23 ans. Au milieu d'une procession qu'on imagine chamarrée, avec éléphants, grand équipage et cortège de conte des mille et une nuits, on trouve un improbable intermède qui nous rappelle combien Debussy aimait les mélodies de Massenet.

Claude Debussy
Claude Debussy © Hulton-Deutsch Collection/CORBIS

1/DEBUSSY Ballet de la 1ère Suite pour orchestre dans la version originale pour piano à 4 mains

François Chaplin Philippe Cassard

2/DEBUSSY Danse de la Poupée et ronde générale (Extrait de La Boîte à Joujoux)

Jun Märkl Orchestre National de Lyon

3/DEBUSSY La plus que lente (valse pour piano orchestrée par Debussy)

Charles Dutoit Orchestre Symphonique de Montréal

4/MASSENET__ Valse Folle

Aldo Ciccolini

5/MASSENET Extrait de Werther

Tatiana Troyanos London Philharmonic Orchestra Michel Plasson

6/DEBUSSY Golliwogg's Cake-Walk (Children's Corner), orchestration André Caplet

Charles Dutoit Orchestre Symphonique de Montréal

7/Scott JOPLIN Elite Syncopations 8/Thelonious MONK Monk's Mood

9/DEBUSSY__ Danse Tarentelle Styrienne (orchestrée par Ravel)

Yan Pascal Tortelier Ulster Orchestra

10/DEBUSSY Ballet Extrait de la Petite Suite version orchestre

Paul Paray Detroit Symphony Orchestra

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.