Durant les trois prochaines émissions, je vous propose d'aller à la découverte de la musique d'un de nos plus magnifiques compositeurs français, j'ai nomméGabriel Fauré .

Il ne se passe pas une semaine sans que son Requiem soit joué quelque part sur notre planète. C'est un des porte-drapeaux, ce Requiem , de notre musique française, Mais en Europe, on ne connaît rien d'autre :

Alors que, par exemple, ce 3e Impromptu pour piano, une des plus exubérantes pièces de jeunesse de Fauré, heureuses et lyriques, dans quel conservatoire de notre hexagone, dans quel concours de piano n'est-il pas donné au moins une fois comme morceau imposé ?

Fauré
Fauré ©

1/ Impromptu pour piano n°3 op.34

Dominique Merlet

2/Final de la 1ère Sonate en la majeur op.13

Allegro quasi presto

Régis Pasquier violon, Emmanuel Strosser piano

3/Après un rêve op.7

Véronique Gens

4/Mandoline op.58

Véronique Gens

5/Les berceaux op.23

Véronique Gens

6/Quintette n°2 op.115 2ème mvt Allegro vivo

Jean-Philippe Collard piano, Quatuor Parrenin

7/Prélude pour piano op.103 n°2

Jean-Claude Pennetier

8/Pavane op.50

Orchestre du Capitole de Toulouse Michel Plasson

9/Quatuor avec piano n°1 op.15 1er mvt Allegro molto moderato

Michel Dalberto piano, Renaud Capuçon violon, Gérard Caussé alto, Gautier Capuçon violoncelle

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.