On poursuit notre promenade en Russie pour écouter aujourd’hui les « pères » de la musique russe, puis les contemporains de ce fils prodigieux que fut Tchaïkovski et qui était à l’honneur hier (et demain, on passera un moment avec les modernes !). Mais avant de se jeter sur Glinka dont la paternité n’est pas à prouver, écoutons d’abord deux compositeurs de la seconde moitié du 18ème siècle, qui s’ils sont moins connus du grand public, ont légué aux générations suivantes un héritage précieux. Je vous propose d’écouter d’abord une œuvre chorale liturgique de Maksim Berezovsky par le Vidrodzhennya Chamber Choir : la prière du Seigneur.

icône de la Trinité
icône de la Trinité ©

1/MaximeBerezovskyLiturgie VII ‘Prière à Dieu’

Choeur de chambre Vidrodgennia Mstislav Yurchenko

2/Dimitri BortnianskiConcerto Sacré n°32 , Largo & Adagio

Ensemble Cherubim Marika Kuzma

3/Mikhail GlinkaRouslan et Ludmila , Acte 3 Chœur des Perses

Valery Gergiev Orchestre du Mariinsky

4/Alexander DargomyzhskyRoussalka , Acte 3 Choeur des Sirènes

Chœurs et Orchestre du Bolshoi Evgueni Svetlanov

5/Mily BalakirevHumoresque

Alexander Paley piano

6/César CuiKaléidoscope, 24 pièces pour violon et piano, n°9 « Orientale », n°11 « Arioso »

Peter Sheppard violon, Aaron Shorr piano

7/BorodineQuatuor à cordes n°2 en ré majeur, Nocturne-AndanteQuatuor Borodine

8/MoussorgskiLa Khovantchina , Acte 4, ‘Danse des esclaves perses’

Claudio Abbado Orchestre du Staatsoper de Vienne

9/ Rimski-KorsakovSadko, Tableau 4, ‘Chanson du Marchand Indien’

Gegam Grigorian, Valery Gergiev Orchestre du Kirov

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.