Aujourd'hui et jusqu’à après-demain, nous vous emmenons à Milan, au Théâtre de La Scala – parce qu’on n’aura pas trop de trois émissions pour faire le tour de cette grande maison qui porte le sceau de créations mythiques (c’est là que le Falstaff de Verdi a vu le jour, c’est tout dire) et reste un prestigieux théâtre de légende.

Scala
Scala ©

1/Salieri L’Europa riconosciuta « Ah lo sento »

Diana Damrau, Le Cercle de l’Harmonie Jérémie Rohrer

2/Verdi Falstaff Fugue finale

Renato Bruson, Los Angeles Philharmonic Orchestra Carlo Maria Giulini

3/Domenico Cimarosa Il Matrimonio segreto Sinfonia

English Chamber Orchestra Daniel Barenboïm

4/Giovanni Paisiello Il Barbiere di Siviglia Ma dov’eri tu, stordito

Luciano Di Pasquale,

Orchestre du Théâtre Verdi de Trieste Giuliano Carella

5/Mozart Cosi fan tutte 'Dammi un bacio, o mio tesoro '

Musicaeterna Teodor Currentzis

6/Rossini La Pietra del Paragone 'Ombretta sdegnosa '

Justino Diaz, The Clarion Concerts Orchestra Newell Jenkins

7/Donizetti Maria Stuarda Scène finale

Montserrat Caballé, Philharmonia Orchestra Nicola Rescigno

8/Otto Nicolai Il Templario Prélude de l’acte II

Philharmonie Robert Schumann de Chemnitz Frank Beermann

9/Bellini I Puritani 'Ah ! Per sempre io ti perdei'

Matteo Manuguerra, Philharmonia Orchestra Riccardo Muti

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.