Dans notre série consacrée aux femmes, comment ne pas penser aux filles perdues ? Marguerite, Salomé, Violetta, Manon, Thaïs... On commence avec Franz Schubert : "Marguerite au rouet". Le piano joue le rouet en marche, le désespoir de la jeune fille...

Filles perdues

Salomé
Salomé ©

1/SCHUBERT :Gretchen am Spinnrade /Felicity Lott Graham Johnson

2/BERLIOZ,Damnation de Faust / Romance de Marguerite / von Otter /

3/SCHUBERT :La jeune fille et la mort / Lied / Christa Ludwig

4/SCHUBERT :La jeune fille et la mort / Quatuor Voce

5/STRAUSS : Danse de Salomé / New York Philarmonic Leonard Bernstein

6/WEIL : Nannas Lied / Ute Lemper

7/FréhelToute seule

8/VERDI, Traviata / Berliner Philarmoniker Claudio Abbado /Martha Argerich Yevgeny Kissin

9/Miss Otis regrets / Ella Fitzgerald

10/Puccini Manon Lescaut In quelle trine morbide / Philarmonia Orchestra Giuseppe Sinopoli

11/MASSENET : Méditation de Thais / Renaud Capuçon

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.