Maria Callas reste à travers le temps une remarquable interprète du répertoire lyrique, alliant une voix hors-norme et un talent de tragédienne.

MARIA CALLAS

Maria Callas de profil
Maria Callas de profil © Universal
  • 1/ BELLINI : Norma , "Casta Diva"/ Orchestra del Teatro alla Scala di Milano/ Tullio Serafin
  • 2/ PUCCINI : Manon Lescaut , "Sola, perduta, abbandonata"/ Philarmonia Orchestra/ Tullio Serafin
  • 3/ VERDI : Vêpres Siciliennes , "Mercé, dilette amiche"/ Philarmonia Orchestra/ Tullio Serafin
  • 4/ VERDI : Traviata , "Addio, del passato"/ Orchestre symphonique de Turin RAI/ Gabriele Santini
  • 5/ VERDI : Le Trouvère Miserere , "Quel suon, quelle preci" / Chœur et orchestre du Théâtre de la Scala de Milan/Herbert von Karajan
  • 6/ PUCCINI : Tosca , "Se la giurata fede debbo tradir" et "Vissi d’arte"/ Chœur et orchestre du Théâtre de la Scala de Milan/ Victor de Sabata
  • 7/ BELLINI : Somnambule , "Ah ! Non credea mirarti"/ Chœur et orchestre du Théâtre de la Scala de Milan / Antonio Votto
  • 8/ DONIZETTI : Lucia di Lammermoor , "Il dolce suono à" et "Spargi d’amaro pianto"/ Philarmonia Orchestra and Chorus/ Tullio Serafin
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.