Harmonia Mundi consacre une nouvelle collection de disques, intitulée harmonia#nova, à de jeunes talents prometteurs.

Quatuor à cordes, Violon, alto et violoncelle
Quatuor à cordes, Violon, alto et violoncelle © Getty / EmirMemedovski

Le label Harmonia Mundi sort une collection de disques, cinq pour le moment, consacrée à de jeunes talents que la maison souhaite promouvoir, dans des répertoires et des formations assez variés, du duo le plus classique à des formations atypiques.

C'est la seconde fois qu'Harmonia Mundi développe une collection autour de jeunes musiciens, puisqu'il y a un peu plus de 20 ans, sous l'appellation "Les nouveaux interprètes", de nombreux artistes avaient été lancés par le label. 20 ans plus tard, Harmonia Mundi, avec harmonia#nova, réinvente la mise en lumière de nouveaux talents, en s'associant aux créatrices d'un lieu, La Courroie, une ancienne filature de ramie transformée en maison dédiée à la musique, où les artistes sont en résidence, et enregistrent. 

Bruno Philippe et Tanguy de Williencourt

Les jeunes hommes proposent un programme de musique allemande. Un programme né de la curiosité, de l'envie du défi et de l'amour de ce répertoire. "Quoi de plus important finalement, écrit Tanguy de Williencourt, que de se présenter avec Schubert et Beethoven ? Existe-t-il meilleure compagnie pour faire ses premiers pas dans l'enregistrement? Je ne pense pas !". Et si la Sonate a Kreutzer, ou l'Arpeggione de Schubert qui figure aussi sur leur album, ont été maintes fois enregistrées, c'est une interprétation pleine de vigueur et très personnelle que nous donnent à entendre cet excellent duo.

Quartet Gerhard, jeune quatuor composé de musicien·ne·s catalan·e·s

Un quatuor dont on entend de plus en plus parler, à juste titre d'ailleurs, parce qu'ils et elle ont beaucoup de tempérament, une vraie pâte sonore. Et c'est à Schumann, Kurtág, et Berg qu'ils consacrent leur disque. 

La partition de la Suite Lyrique de Berg les a "immédiatement et complètement absorbé", écrivent-ils. Elle leur a inspiré un amour aveugle, passionné, et irrémédiable. Considérée par certains comme l'œuvre pour quatuor la plus difficile à interpréter. 

Tel·le·s des "Quichotte la lance à l'arrêt", ils et elle se sont préparé·e·s à affronter cette redoutable avenue musicale, dans laquelle ils et elle nous embarquent avec une cohérence, une variété de climats et une intensité saisissante.

Direction l'Irlande baroque avec l'ensemble "The Curious Bards"

Très belle découverte, un ensemble de cinq instrumentistes plus une mezzo invitée, passionné·e·s par les musiques traditionnelles gaéliques et celtes, à mi chemin entre le baroque et le folklore, qui nous font plonger avec bonheur dans cette musique du XVIIIème, plutôt méconnue.

"Le rapport très particulier du musicien avec la musique traditionnelle", écrit le violoniste Alex Boivert, la profondeur, la spiritualité ou l'abandon de soi que l'on peut tour à tour ressentir, confèrent au musicien une musicalité d'une rare humanité et d'une simplicité tout aussi insolite.

Quelques dates

Le Quartet Gerhard sera en concert le 9 novembre à La Sorbonne à Paris, Bruno Philippe le 9 décembre salle Colonne à Paris, et The Curious Bards le 28 janvier à Angers. Tous ces disques font partie de la collection harmonia#nova disponibles sur le label Harmonia Mundi.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.