Ce matin, Anna Sigalevitch rend hommage à ces chanteurs d'exception.

Allesandro Moeschi, le dernier des Castrati.
Allesandro Moeschi, le dernier des Castrati. © Getty / Collection Hulton-Deutsch / CORBIS

Le renouveau de la musique ancienne permet de remettre en lumière ces chanteurs virtuoses dont le talent avait été un peu éclipsé. Le weekend « Hommage aux castrats » aura lieu du 8 au 10 juin à l’Opéra, et à La Chapelle Royale de Versailles.

Les extraits de la chronique : 

- Niccolo Jommelli : The Jommelli Album, "La passione di notre signore Gesu Cristo", par Filippo Mineccia (Pan Classics).

- Nicola Porpora : Il Maestro Porpora Arias, "Meride e Selinunte" par Franco Fagioli (Naive).

- Georg Friedrich Haendel : L'histoire d'un castrat, "Ariodante" par Philippe Jaroussky / Le concert d'Astrée (Virgin Classic).

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.